audace

Après avoir vadrouillé aux commandes du Calcre et de Cose-Calcre, associations de défense des auteurs et ses publications satellites, Roger Gaillard s’est attelé au « Guide Audace », publié aux éditons L’Oie Plate (atuellement à la 8ème édition).

Prix : 59 €
1120 éditeurs et prestataires de l’édition
«Gault Millau» du Compte d’auteur (ce sont les étoiles et les tomates),
624 pages grand format
1440 grammes
Lifting annuel
Expédition aux particuliers par voie postale (voir bon de commande du site)
Diffusion/Distribution en librairie : Soleils Diffusion, 23 rue de Fleurus 75006 Paris
ISBN 2-916082-05-9



Le guide Audace, c’est 1’120 fiches techniques, soit un répertoire de 677 éditeurs de romans, 521 de poésie, 469 de contes et nouvelles, 223 de théâtre, 671 d'essais littéraires ou de sciences humaines, 251 d'histoire, 375 de jeunesse, 94 de religion, 233 de biographies ou mémoires, 109 de bandes dessinées, 390 éditeurs de beaux-arts, 162 de vie pratique, 120 de tourisme, 56 de Médecine/Santé, 46 d'ésotérisme, 56 de sports et loisirs, 45 de régionalisme (spécialité générique). Vous y trouverez également des éditeurs pratiquant la philosophie, la linguistique ou les genres mineurs comme le journal, la correspondance, le pamphlet, l'humour, etc. Et en fin d'ouvrage se trouve un index général par genres et par thèmes, ainsi qu’un index par département et pays.

Audace répond à ces questions : quelle est la politique éditoriale de tel éditeur ? Quel type de contrat propose-t-il ? fait-il payer pour éditer ? est-il grand ou petit ? publie-t-il une revue ? organise-t-il des concours ? Dans le genre de mon manuscrit, combien de titres publie-t-il ? y a-t-il des sous-genres ? Des traductions ? accepte-t-il les auteurs débutants ? combien reçoit-il de manuscrits ? faut-il envoyer un manuscrit complet ? Quel sera son délai de réponse ? s'il refuse mon manuscrit, comment le récupérer ? etc. Et il conseille les débutants sur la présentation et la protection du manuscrit. Il aborde l'aspect économique des genres, les comités de lecture, le rôle des agents et conseillers littéraires. 

De plus Roger Gaillard administre quelques étoiles (profil de l’éditeur conseillé) et tomates (mise en garde contre les arnaques des contrats).
Quant aux éditeurs non classés, il semble que cela provient du fait que les maisons d’édition n’ont pas répondu au formulaire ou y ont répondu de façon trop dilettante. Mais il fonctionne aussi grâce aux lecteurs qui lui font part des nouveautés ou des disparitions.
Il est noté que le site a des mises à jour régulières. Par contre jamais personne n’a répondu à mon mail de novembre afin de savoir s’ils étaient intéressés par un petit interview pour le blog.

Cette « bible » est aussi grosse qu’un annuaire téléphonique et a un certain coût. Décrite un peu partout comme une mine d’or par ses informations, pour ma part j’ai été déçue, car toutes les maisons d’édition que je recherchais n’étaient pas référencées. De ce livre je me sers plutôt des index en fin d’ouvrage pour chercher directement les informations actualisées sur les sites des éditeurs. Ce guide serait véritablement une perle s’il était sur le format virtuel pour une mise à jour régulière des soumissions de manuscrit, de la politique éditoriale, etc. Mais les copies se passeraient aisément sous le manteau, ce qui lui ferait perdre des commandes conséquentes.

Site de L'oie plate : http://www.loieplate.com/catalogue-livres/audace.php

Klik-Asyne