C'est assez troublant de voir les artistes qui ont marqué votre adolescence disparaître les uns après les autres, c'est là qu'on se rend compte qu'on commence sérieusement à vieillir.

Parce que George Michael tout de même, il n'était pas si âgé que ça : 53 ans seulement, soit dix ans de plus que moi.

De son vrai patronyme Georgios Kyriacos Panayiotou, George Michael est une figure emblématique de la scène pop anglaise des eighties et nineties.

indexThe Executive : les premiers pas musicaux de George

Il débute très tôt dans la musique et crée son premier groupe en 1979 (il a alors 16 ans) avec ses amis Andrew & Paul Ridgeley, David Mortimer et Andrew Leaver : The Executive. Influencée par la musique Ska (genre musical ayant émergé en Jamaïque à la fin des fifties, caractérisé par un son rythmé et reconnaissable au contretemps marqué par la guitare, les claviers et parfois les cuivres), la bande de potes enregistre une maquette qui sera refusée par plusieurs maisons de disque londoniennes. Le décès prématuré d'Andrew Leaver (d'un cancer à l'âge de 20 ans) et le départ de David Mortimer signeront la fin de l'expérience The Executive en 1980. Mais George et Andrew Ridgeley n'ont pas envie d'en rester là.

Premiers succès : les années Wham ! (1982-1986)

Ils continuent donc d'écrire des chansons pendant leur temps libre. C'est à cette époque (1981) que George crée sa chanson Careless Whisper. Et bien des années plus tard, ce moment est encore bien présent en lui : "Je me souviens que j'ai composé Careless Whisper en allant travailler (j'étais DJ au restaurant Bel Air). J'ai toujours écrit dans des autobus, des trains et des voitures. […] Pour Careless Whisper, je me rappelle exactement quand j'en ai eu l'idée et à quel endroit j'ai pensé à la partie de saxo..." Et il va tester son morceau auprès du public à l'endroit où il bosse, au Bel Air. Avec un certain succès puisque ce bon accueil du public le pousse à enregistrer avec son comparse Andrew Ridgeley quelques titres sur une maquette (dont Careless Whisper, Wham Rap!, Club Tropicana et Come On), qu'ils soumettront à plusieurs maisons de disque, à l'image de ce qu'ils avaient déjà fait du temps de The Executive. Le label indépendant Innervision Records leur propose alors un contrat qu'ils s'empressent de signer : le groupe Wham ! est né et George Panayiotou devient George Michael. Nous sommes en 1982.

La popularité de Wham ! va très vite monter en puissance, confirmée par la sortie d'un premier album en 1983 : Fantastic. Puis, l'envolée mondiale du groupe se poursuit en 1984 avec le tube Wake me up before you go-go, écrit par George Michael et prélude au second album de Wham ! : Make it big.

1985 est l'année de la consécration du groupe : le single Last Christmas (reprise en 2015 par les United Kids et hymne de fin d'année de la chaîne M6 à cette même période) cartonne, George Michael remporte le prix Ivor Novello du meilleur compositeur et Wham ! celui du meilleur groupe britannique aux Brit Awards.

Mais son leader manifeste de plus en plus de velléité d'indépendance en multipliant les collaborations avec d'autres artistes comme Elton John (les choeurs de Nikita notamment) et sort en solo Careless Whisper (1984), chanson qu'il a pourtant co-écrite avec son comparse Andrew Ridgeley (Wham !). L'aventure Wham ! s'arrête donc en 1986 avec une compilation (The Final) et un concert au stade Wembley de Londres.

Les années solos (1987-2016)

Etrangement, la carrière solo de George Michael commence avec un duo en compagnie d'Aretha Franklyn : I Knew You Were Waiting (For Me). C'est un rêve de gosse qu'il réalise à l'âge de 23 ans, chanter avec une de ses idoles. Le single prendra très vite la tête des charts outre-Manche et outre-Atlantique.

1987, c'est la sortie de Faith, son premier album sur lequel il écrit et compose toutes les chansons. Il s'y révèle aussi multi-instrumentiste.

Excellent LP maintes fois récompensé, son succès est soutenu par 6 singles qui se hisseront en tête des charts mondiaux (dont Faith, One more try, Monkey, Father figure et le très sulfureux I want your sex, dont le clip sera censuré par la BBC pour son côté trop suggestif).

Listen without prejudice vol 1 (1990) s'arrachera comparativement beaucoup moins dans les bacs, malgré certains titres sortis en single et bien placés dans les hit-parades. Le procès qui l'oppose alors à Sony Music (et qu'il perdra) ne permettra pas la sortie du second volume.

C'est alors le début de sa traversée du désert, une période également très éprouvante sur le plan personnel : il est profondément affecté par le décès de son compagnon, le styliste brésilien Anselmo Feleppa en 1993. Il lui dédiera la chanson Jesus to a child, qui figurera sur l'album de sa renaissance, Older (1996), qu'il lui dédie également. Un album différent, qui surfe sur les tonalités R'n B, mais le public suit.

Seulement, le destin s'acharne et George Michael devra à nouveau faire face à la disparition d'une personne qui lui est chère : sa mère décédera des suites d'un cancer en 1997. C'est à elle qu'il dédiera sa compilation Ladies & Gentlemen : The best of George Michael (1999).

Comme un malheur n'arrive jamais seul, l'homosexualité de l'artiste se trouve étalée à la une des médias suite à son arrestation pour attentat à la pudeur dans des toilettes publiques de Beverly Hills, un lieu de drague gay. Il n'a alors pas d'autre choix que celui de faire officiellement et publiquement son coming out (qui n'a, au final, pas surpris grand-monde malgré ses clips débordant de filles sexy ou de couples hétéros sensuels). Le clip du single Outside (1998), tourné quelques mois plus tard, fera d'ailleurs une allusion explicite à cette arrestation, en y exhibant notamment des policiers qui s'embrassent.

Après un album de reprises et quelques échecs, George Michael sort son ultime LP studio en 2004 : Patience. Un album nostalgique, autobiographique à bien des égards. Artiste très engagé, notamment dans la lutte contre le SIDA ou la guerre en Irak, il annonce à la radio que ce LP sera son dernier album commercial en formulant ce souhait : "Maintenant j'aimerais vraiment que les gens puissent télécharger mes chansons sur internet, gratuitement, avec la possibilité pour eux en contrepartie de faire un don à une œuvre de charité." 

images_17S'il continue à être présent sur scène en donnant plusieurs concerts, sa santé se dégrade et il finit par s'éteindre le 25 décembre 2016 des suites d'une crise cardiaque. Last Christmas. Un bien triste clin d'oeil, une ironie du sort?

Klik-Aventador