Dieu

Qui est-il ? D’où vient-il ? Que fait-il ?

 

 

o-DIEU-facebook

 

Once upon a time, in a (not) far away galaxy…

 Nietzsche a dit « Dieu est mort » et il avait raison Friedrich, il avait raison. Sauf que ce qu’il ne savait pas, c’est le bordel que ça a été après pour élire son successeur.

Car Dieu a un successeur, oui.

Qui peut postuler ? Quels sont les critères ? Bénéficie-t-on d’une assurance maladie ?

Eh bien oui, on pouvait envoyer sa candidature il y a encore un demi-siècle si tant est qu’on fusse doté de perfection. Nombre de dictateurs politiciens, chanteurs, acteurs, peintres crurent pleinement en leurs capacités, mais le Haut Conseil de la Perfection Divine (dont nous garderons la liste des membres secrète) ne fut point convaincu.

Le Haut Conseil n’avait pas vu jusqu’alors. Le Haut Conseil n’était pas prêt.

Le divin enfant était né et personne n’était au courant.

 

 

Il était une fois Dieu :

Dieu est né en l’an de grâce 1965, mais sa présence sur terre demeurera jalousement gardée jusqu’en 1970. À partir de là, son aura légendaire changera à tout jamais la face du monde. Les Anciens s’en souviennent encore. 

Source: Externe

Quand Dieu est né... un jour presque ordinaire

Puis Dieu a grandi. Dieu a refusé pendant un temps de faire face à sa destinée. Faut dire que lorsqu’on est l’Élu, ce n’est pas facile tous les jours.

Bien évidemment, notre Être Suprême a un nom. Le Haut Conseil trouva l’idée un peu trop « moderne », car après tout, on ne nomme pas Dieu. Mais on rétorqua au Grand Conseil que parfois, il faut se détendre de la raie et apprendre à vivre avec son temps. Dieu fut donc pourvu d’un nom de code. Ce nom, vous le connaissez, vous l’avez ressenti au plus profond de vos entrailles. Ce nom, il cogne contre vos os, brûle dans vos veines, résonne dans chaque synapse de votre cerveau. Ce nom c’est Robert Downey Jr.

Source: Externe

Avoue, t'as envie de lui pincer la joue et de chanter des "gouzi, gouzi!!"

Si toi aussi tu entends les séraphins cul nus chanter des Hosannah, c’est narmol, c’est là tout le pouvoir de Robert.

 

 

Robert : les preuves de sa surpuissance indéniable sur le commun des mortels :

 

—   Un sens inné de la mode

Source: Externe

Collection Printemps-été, made in RDJ... aie! Ma rétine ! 

 

—   Un langage sophistiqué

Source: Externe

—   Une modestie à toute épreuve

Source: Externe

—   Une filmographie de grande qualité (certifiée 100% cinéma d'auteur)

Source: Externe

— C'est un fin philosophe. Qui va au fond des choses.

Source: Externe

 

—   Des multiples records...

Hum... bon il a presque failli avoir un Oscar quoi. Puis il a un Golden Globe, hum, hum (grosse quinte de toux)

Oui, mais il explose aussi le record de la plus grosse collection de Rolex. Très important. Puis il détient aussi le très prestigieux Award de l'acteur-qui fait-battre-le-string-d'Ahava depuis plus de six ans, et ça, ça vaut toutes les récompenses, je vous assure. (PUISQUE JE TE DIS QUE OUI!!!)

 

Itinéraire d’un disciple :

Le disciple c’est moi, Ahava, un mètre soixante-cinq, un quart de siècle au compteur. Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu offrir mon cœur de croyante à une entité supérieure. Mais mon esprit jeune et innocent fut de nombreuses fois dérouté, trompé et abusé par le Malin.

Liste des crushs d’Ahava :

—   Dimitri dans le dessin-animé Anastasia. (Ouais, bon, ta gueule, j'avais huit ans)

—   Shang dans Mulan et par extension Patrick Fiori.

—   George Clooney dans Urgences (mais je crois qu’on a toute eu notre période George Clooney, il fait partie des apôtres après tout)

—   Orlando Bloom durant mes années collège.

—   Patrick Dempsey dans Grey’s Anatomy lors de mes années lycée. (Là aussi, on reste dans du classique)

—   Puis Dieu.

 

 

La Révélation :

Je crois que ce fut grâce à ma meilleure amie en fait. On regardait un film d’horreur-qui-fait-pas-peur, Gothika, avec Halle Berry en tête d’affiche et là, ma BFF qui s’exclame d’une voix suraiguë (moi a un moment donné j’ai cru qu’elle s’était coincé un poil pubien dans sa fermeture éclair, mais apparemment non, son pubis va bien) : « Hiiiii ! mais c’est Robert Downey Jr, roooh, mais je l’aurais pas reconnu, roooh ! »

Moi l’impie, j’ai gauchement répondu (un peu comme ma daronne, si t’as suivi mon journal de bord sur le forum) : « C’est qui ? »

Ma BFF : « Mais Robert Downey Jr, mais enfin ! Mais voyons ! »

Moi l’impie avec en prime des yeux de merlan frit et une bouche arrondie par l’incompréhension : « Oui, mais c’est qui ? »

Ma BFF : « Mais c’est Iron Man, rooh ! Mais enfin ! Mais rooh ! Iron Man ! T’as jamais vu Iron Man ! »

(note: Iron Man est sorti en 2008, la conversation elle, date de 2010)

Moi l’impie : « Non »

Fin de la discussion. Malaise, honte, et froncement de sourcils accusateur. Nous n’en avons jamais reparlé.

 

Un soir que je me trainais dans mon lit à la recherche d’un film à visionner tout en me gavant de Häagen-Dazs vanille-caramel-macadamia, je me dis : « pourquoi pas ? »

Je m’en souviens encore, j’ai des frissons, et comme Joe Dassin je pourrais presque chanter :

Aujourd'hui je suis très loin de ce soir de Janvier

Mais c'est comme si j'y étais

Je pense à toi

Où es-tu, que fais-tu ?

Est-ce que j'existe encore pour toi ?

Je regarde cette vague qui n'atteindra jamais la dune

Tu vois, comme elle je reviens en arrière

Comme elle je me couche sur le sable et je me souviens

Je me souviens des marées hautes (celles de mon slip)

Du soleil et du bonheur qui passaient sur la mer

Il y a une éternité, un siècle, il y a six ans

 

Premier visionnage d'Iron Man donc. Robert apparaît à l’écran.

Source: Externe

Trente minutes d’Iron Man.

Source: Externe

Une heure d’Iron Man.

Source: Externe

Générique de fin.

Source: Externe

 

J’ai enquillé sur le deuxième, puis j’ai mis Sherlock Holmes et voilà, j’étais convertie. Les Ryan Gosling et les Bradley Cooper s’inclinèrent à tout jamais.

 

 

Le crush au quotidien : assumer ou non sa foi

 

Je ne vais pas vous mentir, c’est une croix difficile à porter.

Mais sans vouloir balancer, Aventador surkiffe Vanessa Paradis depuis vingt piges, alors ça va hein !

 

(*Après une brève discussion avec ce dernier, j'apprends qu'en fait ça fait plus de trente ans. En ma qualité de journaliste, je me devais de rectifier) 

Source: Externe

Moi au quotidien

 

Source: Externe

Moi quand on mentionne vaguement le nom de Robert Downey Jr

 

Je pense être quelqu’un de sérieux et de cultivé. Et d’à peu près mature. Mon quotidien est fait de Platon, Husserl, Sartre ou encore Deleuze (oui, je suis thésarde en philosophie). J’enseigne. Je passe des heures à la bibliothèque. Je vais à des conférences. Personne ne se doute du lourd secret qui dort au fond de moi, de la douloureuse passion qui m’habite. Et lorsqu’enfin je me confesse à voix basse, les joues rouges et les lèvres tremblantes, la réaction ne se fait pas attendre. « Quoi ? Non, mais tu rigoles ? Mais arrête, t’as plus quinze ans quoi ! » Rires gras, coup de coude et clin d’œil moqueur. La Ahava honteuse que je suis ne dit rien. Puis pour sauver la mise elle lance « euh et sinon, t’as vu pour Donald Trump ? »

 

Puis finalement, fidèle à ma maxime légendaire, je me suis écriée « On s’en bat les steaks ! »

Parce que oui, je m’en bats les steaks. C’est un crush, une tocade toute mignonne, qui en général fait rire, et comme j’aime bien faire rire, ça me va. Tant que ça ne vire pas à l’érotomanie, je pense qu’il n’y a pas de quoi en chier une pendule. Puis zut.

 

Quand sur ton chemin de Damas tu croises ça

Source: Externe 

Cette image est un appel au sexe. Violent et débridé. 

 

Faut pas s’étonner que ta culotte veuille voguer vers d’autres cieux.

 

Je vous le dis mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, Robert God-ney Jr is real. Prions tous ensemble, le genou à terre, le cœur vibrant, pour la grâce de notre seigneur.

Don't fight the feeling, invite the feeling ! 

Comme le dit si bien Kamaji, un Jeune écrivain qui a toute ma sympathie : "Alors, bien que je sois un homme, profondément hétérosexuel (ne pas y lire un mauvais jeu de mots, ou bien...), on va dire que M. Downey Jr. est comme qui dirait, l'incarnation vivante de la classe (à l'heure actuelle)."

#TruthIsSpeaking #Preach #Hallelujah #JoinUs

 

 Puis sinon, une partie d'Avengers sera tournée près de chez moi. SWHAH PAS DEEEG !!!!! 

 

Nota bene: 

Pour ceux qui ne suivent pas mon Journal de bord sur le forum, je vous vois déjà faire les yeux ronds et me demander "euh... mais c'était nécessaire de faire un article sur... sur ça ? Dans un magazine à vocation littéraire qui plus est !?" Eh bien je vous répondrais tout simplement que ce n'est effectivement pas l'article le plus pertinent au premier abord. Le truc c'est que j'ai rencontré des tas d'âmes errantes sur le forum, des infidèles, des hérétiques, et des brebis égarées. Il m'a fallu leur tendre la main, leur montrer la voie, et ainsi partager avec eux l'Évangile. Vous le savez, comme Emmanuel Kant en son temps, je me bats chaque jour contre l'ignorance et l'obscurantisme. 

Sapere Aude !

Force et honneur !

Robert j'te kiffe, viens on va faire des bébés. Tout plein de bébés. Pour la perpétuation du Savoir.

Kissous. Tchô. Bye.

 

 

Ahava