Cinéma, théâtre, concert, spectacle de rue, etc.

Manifestations culturelles diverses.

23 novembre 2018

Ahava refait le film: Noël chez Kubrick

  L’intro qui introduit :   Décembre frappe aux fenêtres et avec lui nombre de rituels. Comme chaque année, au moment où baissent les températures et où la France s’enthousiasme du retour la Sacro-sainte raclette ; que les pulls moches envahissent les rayons ; que ton voisin accroche ses pauvres guirlandes au balcon quand toi tu te demandes où tu as bien pu ranger les tiennes ; que tes amis Facebook semblent s’être tous passé le mot pour visionner Love Actually ; tu t’impatientes de recevoir en... [Lire la suite]

14 novembre 2018

Art of Brick

J’ai découvert une partie des œuvres de l’artiste américain Nathan Sawaya lors d’une exposition à Genève.      Je vous propose de découvrir son imagination au gré de quelques créations  en brique LEGO®. Ancien avocat, Nathan Sawaya  a osé tout plaquer pour plonger dans l’art. Il utilise parfois un ordinateur, mais en général,  ses créations sont dessinées à la main. Chaque pièce est collée au fur et à mesure. Il travaille sur les expressions corporelles, mais sait... [Lire la suite]
16 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour (au cinéma) ? (dernier épisode - Seconde partie)

Pour terminer cette semaine spéciale vouée à la Saint-Valentin, je poursuis ici ma sélection personnelle de longs métrages consacrés à l'amour... "Titanic" (1997) de James Cameron : Eh oui, je ne pouvais pas écarter de ma sélection THE FILM ROMANTIC par excellence. Parce qu'il reste, pour moi, un must du genre, que l'amour y est magnifié, et qu'il ne s'achève pas sur un happy-end. Pour l'anecdote, j'ai attendu sa sortie en salle pendant plus d'un an (j'avais vu sa bande annonce très longtemps à l'avance) et je n'avais vraiment... [Lire la suite]
15 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour (au cinéma) ? (dernier épisode - Première partie)

 Dans ce dernier épisode relatif à l'amour, Saint-Valentin oblige (c'était hier pour les distraits), j'ai choisi de vous présenter mes films préférés sur ce thème, même s'il n'en est pas forcément le sujet central. Car oui, je m'écarte volontairement des sentiers battus de la comédie romantique pour lui préférer des longs métrages plus dramatiques ou plus sombres pour la plupart. Parce que, qu'on se le dise, je ne suis pas pour les happy-ends systématiques... "Ce que le jour doit à la nuit" (2012) d'Alexandre Arcady d'après le... [Lire la suite]
02 mai 2017

Festival "La cour des contes"

Durant 10 jours, Genève fait la part belle aux contes. Oui, vous avez bien lu, un festival dédié à ce genre a débuté le 28 avril et se terminera le 7 mai à Plan-les-ouates. De plus, il fêtera sa vingtième édition ! Ce style (oral ou écrit) n’est pas mort, même s’il date d’un autre âge. Aujourd’hui, le conte est souvent synonyme d’histoires pour enfants. Pourtant, le conte dégage une force émotionnelle ou philosophique puissante, et les personnages qui se baladent dans ces récits ne sont pas là uniquement pour la jeunesse. A... [Lire la suite]
Posté par Asyne à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 mars 2017

Western ? Un genre de légende

Définir le genre Western représente un défi assez coriace, en particulier en ce moment, où il a tendance à "se chercher". On trouve dans "L'homme qui tua Liberty Valance" une réplique qui répond assez bien à la question : « On est dans l'Ouest, ici, Monsieur.Quand la légende est plus belle que la vérité, on imprime la légende. » Légendes d'un temps de changements.  Celui de la Conquête de l'Ouest.  Le genre Western, c'est bien connu, est américain, et comme tel il est chez nous exotique. Il a été très à la mode... [Lire la suite]
Posté par SeleneC à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 février 2017

Spécial Saint-Valentin : Quand Montand séduisait Marilyn... Retour sur l'impossible idylle

Yves Montand est lié à Simone Signoret à jamais, c'est indéniable. Lui était un séducteur invétéré et volage, mais elle l'aimait de manière inconditionnelle. Si Montand ne pouvait pas vivre sans Simone, il ne pouvait pas non plus vivre seulement avec elle. Il eut donc des dizaines de maîtresses, la plupart aussi éphémères que le désir qu’elles firent s’allumer dans ses yeux. De son côté, Simone souffrait d'être amoureuse comme une adolescente, mais sa passion pour son homme ne s'émoussa jamais. D'ailleurs, elle le répètait... [Lire la suite]
05 janvier 2017

Hommage : Claude Gensac

En tant que grand fan de Louis De Funès depuis ma plus tendre enfance, je ne pouvais pas ne pas honorer la mémoire de cette immense actrice de cinéma et de théâtre qui fut sa partenaire fétiche (avec quelques participations amicales parce que De Funès avait besoin d'être entouré par ses proches pour se sentir rassuré sur un tournage) et son épouse à la scène à moult reprises (Germaine dans Oscar, Isabelle dans Les grandes vacances, Josépha dans la série des Gendarmes, Edmée/Clémentine dans Hibernatus, Sylvie dans Jo), j'ai nommé... [Lire la suite]
20 décembre 2016

Focus sur un film devenu culte : "Le père Noël est une ordure" de Jean-Marie Poiré

"Oh non, écoutez Thérèse ! Rien que d'avoir pensé que c'était Noël, c'est déjà formidable !" Ou comment ne pas vexer quelqu'un qui s'apprête à vous offrir un cadeau pourrave et redoute que ça vous déplaise. C'est toujours très utile pour ne pas plomber l'ambiance d'un réveillon, ce genre de phrase. Surtout qu'une affreuse serpillère - "Ah non, Pierre, c'est un gilet !" - n'est pas ce qu'il y a de plus facile à revendre sur Le Bon Coin. Et puis avec un peu de chance, votre belle-mère vous aura épargné ses fameux doubitchous... [Lire la suite]
21 octobre 2016

Romy Schneider / Patrick Deweare : destins parallèles (cinquième et dernière partie : aux frontières du réel)

On résume souvent la carrière d'un acteur ou d'une actrice à quelques films emblématiques, mais rares sont les comédiens dont la filmographie ressemble à ce point à ce qu'ils vivent à la ville. Si on a pu reprocher à Romy Schneider de toujours jouer le même genre de rôles, elle l'assume parfaitement face à ce journaliste qui la bouscule quelque peu dans cette interview de 1974 : -On vous voit souvent interpréter des personnages issus de milieux plutôt bourgeois, est-ce que vous n'avez jamais songé à interpréter une militante... [Lire la suite]