14 octobre 2016

Romy Schneider / Patrick Deweare : destins parallèles (quatrième partie : leurs amis, leurs amours, leurs emmerdes)

Une vie sentimentale chaotique, deux enfants chacun au compteur, de lits différents, deux mariages et une intense passion amoureuse qui laissera des traces et place à une amitié sans faille, Romy Schneider et Patrick Deweare, en dépit de leurs différences, seront tous deux à la poursuite des mêmes chimères, de ce bonheur qui ne cessera de les fuir. Et cela passera par des rencontres d'importances qui auront autant de répercussions professionnelles que privées. Leurs amis, leurs amours, leurs emmerdes... Delon / Romy : l'idylle est... [Lire la suite]

07 octobre 2016

Romy Schneider / Patrick Deweare : destins parallèles (troisième partie : star-système et médias)

De par leur métier, Romy Schneider et Patrick Deweare sont des stars, des personnalités publiques à part entière. Elles ont besoin de la presse, des médias pour se promouvoir. Sauf que dans les années 70-80, imposer des limites, une frontière entre vie publique et vie privée n'est pas dans l'usage du star-système. Et si ces deux comédiens en sont bien conscients, ils en feront néanmoins les frais à leur corps défendant. Mauvaise presse... Si Deweare oscille constamment entre star/anti-star dans ses attitudes, ses postures, il sait... [Lire la suite]
22 septembre 2016

Romy Schneider / Patrick Deweare : destins parallèles (première partie : enfants de la balle et héritage)

Romy Schneider (1938-1982) / Patrick Dewaere (1947-1982), deux acteurs emblématiques, des seventies notamment. Deux vraies références pour la jeune génération qui débute aujourd'hui sous les feux des projecteurs, 34 ans après leur disparition. Deux modèles. D'ailleurs, s'il existe un prix Patrick Dewaere (succédant au prix Jean Gabin en 2007) comme il existe un prix Romy Schneider (depuis 1984) récompensant les meilleurs espoirs masculins ou féminins du cinéma francophone, ce n'est pas un hasard. Ces deux comédiens, aux... [Lire la suite]
09 février 2016

Spécial Saint-Valentin : "Quoi, d'notre amour fou ne resterait que des cendres ?" (2ème partie)

Après avoir braqué les projecteurs sur deux témoignages artistiques majeurs de célèbres idylles passionnées, poursuivons avec d'autres témoignages d'amour, issus du 7ème art. -Alain Delon & Romy Schneider Couple mythique s'il en est, emblématique du glamour des sixties, l'idylle entre Romy & Delon ne dura en réalité que 5 ans. Pourtant, leur amour fut tel qu'il semble encore aujourd'hui survivre à l'actrice tragiquement disparue en 1982.  Lucide, sans doute trop, elle reconnaîtra dans son journal intime que leur... [Lire la suite]
19 septembre 2015

Projecteur sur : "Le Cercle Rouge", de Jean-Pierre Melville - Seconde partie

La stylisation, c'est l'empreinte même de Melville.  Et "Le Cercle Rouge" en représente la quintessence ! Le cinéaste a ses manies, ses tics. On peut même dire que son univers est "fétichiste". Fétichiste, parce que Melville a ses marottes pour se sentir bien sur un plateau de cinéma. En premier lieu, nombre de ses personnages portent un chapeau, parce que lui-même en porte un alors qu'en 1970, cette mode a cessé depuis longtemps. "Cela fait partie du fétichisme vestimentaire auquel je crois comme moyen à employer pour... [Lire la suite]
19 septembre 2015

Projecteur sur : "Le Cercle Rouge", de Jean-Pierre Melville - Première partie

  De tous les cinéastes français, Jean-Pierre Melville est sans doute celui dont la renommée est la plus internationale, tant il influence encore les cinéastes actuels : John Woo, Martin Scorsese ou encore Quentin Tarentino pour ne citer que les plus célèbres d'entre eux. Et ce sont surtout ses films noirs, ses policiers qui sont devenus de vraies références. "Le Cercle Rouge" (1970) est son douzième long métrage, et son quatrième "vrai policier" après "Le Doulos" (1962), "Le Deuxième Souffle" (1966) et "Le Samouraï"... [Lire la suite]