21 octobre 2016

Romy Schneider / Patrick Deweare : destins parallèles (cinquième et dernière partie : aux frontières du réel)

On résume souvent la carrière d'un acteur ou d'une actrice à quelques films emblématiques, mais rares sont les comédiens dont la filmographie ressemble à ce point à ce qu'ils vivent à la ville. Si on a pu reprocher à Romy Schneider de toujours jouer le même genre de rôles, elle l'assume parfaitement face à ce journaliste qui la bouscule quelque peu dans cette interview de 1974 : -On vous voit souvent interpréter des personnages issus de milieux plutôt bourgeois, est-ce que vous n'avez jamais songé à interpréter une militante... [Lire la suite]

18 juin 2016

Focus sur : Jodie Foster, atypique et surdouée (3ème et dernière partie)

Pour cette ultime partie de ce Focus sur Jodie Foster, j'ai décidé d'orienter l'éclairage sur la personnalité de l'actrice, ce qui la touche vraiment et fait d'elle la femme qu'elle est. Parce qu'en tant que réalisatrice, elle va s'éloigner des sentiers battus pour s'attaquer aux sujets qui lui tiennent à coeur : la solitude, les enfants prodiges, la surmédiatisation des individus et le temps qui passe. Le Petit Homme (1991), sa première réalisation Pour son premier film à la fois devant et derrière la caméra, Jodie a choisi de... [Lire la suite]
11 juin 2016

Focus sur : Jodie Foster, atypique et surdouée (2ème partie)

Après avoir été oscarisée par deux fois pour ses rôles et être passée derrière la caméra pour réaliser son premier film Le Petit Homme (dont je vous reparlerai en 3ème partie) en 1991, Jodie Foster tourne dans deux longs métrages en costume, dans des registres très différents l'un de l'autre : Sommersby, remake du Retour de Martin Guerre transposé aux Etats-Unis à la fin de la guerre de Sécession, et Maverick, avec son ami Mel Gibson. Nell, une prestation bluffante En 1995, l'actrice surprend de nouveau dans un rôle inattendu. Elle... [Lire la suite]
28 mai 2016

Focus sur : Jodie Foster, atypique et surdouée (1ère partie)

Jodie Foster (1962-...), de son vrai nom Alicia Christian Foster, est, avec Vanessa Paradis, l'artiste féminine qui m'influence le plus dans l'écriture de mes oeuvres. C'est à elle que j'ai pensé, même si elle ne lui ressemble pas vraiment physiquement, lorsque j'ai créé Marina, l'héroïne de mon roman "Shooting Brake", et Jodie est un prénom que j'ai utilisé par deux fois dans deux de mes nouvelles, extrêmement importantes pour moi. Vanessa, Jodie... De prime abord, on pourrait croire qu'elles n'ont aucun point commun et... [Lire la suite]