20 décembre 2016

Focus sur un film devenu culte : "Le père Noël est une ordure" de Jean-Marie Poiré

"Oh non, écoutez Thérèse ! Rien que d'avoir pensé que c'était Noël, c'est déjà formidable !" Ou comment ne pas vexer quelqu'un qui s'apprête à vous offrir un cadeau pourrave et redoute que ça vous déplaise. C'est toujours très utile pour ne pas plomber l'ambiance d'un réveillon, ce genre de phrase. Surtout qu'une affreuse serpillère - "Ah non, Pierre, c'est un gilet !" - n'est pas ce qu'il y a de plus facile à revendre sur Le Bon Coin. Et puis avec un peu de chance, votre belle-mère vous aura épargné ses fameux doubitchous... [Lire la suite]

07 décembre 2016

Impressions de lecture : "Ensemble, c'est tout" d'Anna Gavalda

Anna Gavalda, je l'avais découverte avec son recueil de 12 nouvelles Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part (éd. Le Dilettante, 1999). A l'époque, je bossais dans le CDI d'un lycée professionnel. Et c'était le titre qui m'avait d'abord attiré, et puis le format nouvelle. Au final, j'avais été particulièrement séduit par la plume de l'auteure, même si certaines nouvelles étaient plus réussies (notamment Permission dont le contenu fait sens au titre choisi pour le recueil, et Clic-clac, plutôt drôle) que d'autres. ... [Lire la suite]
21 août 2016

Impressions de lecture classique : "Le Petit Nicolas" (et ses dérivés) de René Goscinny et Jean-Jacques Sempé

Le Petit Nicolas, c'est ma Madeleine de Proust, c'est mon premier souvenir marquant de lecture. Et aussi mon modèle en matière de littérature enfantine.  René Goscinny (1926-1977) n'est pas un illustre inconnu pour nombre d'entre nous : il est le créateur d'incontournables héros de BD comme Asterix ou Iznogoud. Il a également collaboré à plusieurs albums de Lucky Luke. Lui, c'est l'écriture, le scénario, l'intrigue, dans ce registre plutôt difficile qu'est l'humour jeunesse. Avec Jean-Jacques Sempé (1932-...), il crée... [Lire la suite]
28 juillet 2016

Impressions de lecture classique : "L'eau des collines" (diptyque "Jean de Florette/Manon des Sources") de Marcel Pagnol

Tout commença en 1986, avec un film que je n'avais absolument pas envisagé d'aller voir, tant du haut (enfin, c'est beaucoup dire puisque j'étais assez petit pour mon âge) de mes 13 piges il ne me disait rien (ni le titre, ni l'affiche) : Jean de Florette. Mais à la faveur d'un concours organisé par la radio locale ( "Radio 2, plein les yeux !", eh non, je n'invente rien !), je gagnai deux places de cinéma pour ce long métrage (exploit que je ne rééditerai que plus de 25 ans plus tard en décrochant deux places pour Car 2 en 3D),... [Lire la suite]
21 juillet 2016

Impressions de lecture classique : "Le Grand Meaulnes" d'Alain-Fournier

Au détour d'une interview donnée à l'occasion d'Eclats de vies, la novella sentimentale contemporaine que j'ai co-écrite avec Laurie Godichot, à la question "Si tu devais être un roman, lequel serais-tu et pourquoi ?", une seule réponse m'est venue à l'esprit spontanément, sans réfléchir : Le Grand Meaulnes (d'ailleurs, Grégoire, le héros masculin d'Eclats de vies, y fait référence et ce n'est pas un hasard). Parce que de toutes les lectures imposées, c'est assurément celui, avec Le Horla de Maupassant, qui m'a laissé les plus... [Lire la suite]
11 juin 2016

Focus sur : Jodie Foster, atypique et surdouée (2ème partie)

Après avoir été oscarisée par deux fois pour ses rôles et être passée derrière la caméra pour réaliser son premier film Le Petit Homme (dont je vous reparlerai en 3ème partie) en 1991, Jodie Foster tourne dans deux longs métrages en costume, dans des registres très différents l'un de l'autre : Sommersby, remake du Retour de Martin Guerre transposé aux Etats-Unis à la fin de la guerre de Sécession, et Maverick, avec son ami Mel Gibson. Nell, une prestation bluffante En 1995, l'actrice surprend de nouveau dans un rôle inattendu. Elle... [Lire la suite]

28 mai 2016

Focus sur : Jodie Foster, atypique et surdouée (1ère partie)

Jodie Foster (1962-...), de son vrai nom Alicia Christian Foster, est, avec Vanessa Paradis, l'artiste féminine qui m'influence le plus dans l'écriture de mes oeuvres. C'est à elle que j'ai pensé, même si elle ne lui ressemble pas vraiment physiquement, lorsque j'ai créé Marina, l'héroïne de mon roman "Shooting Brake", et Jodie est un prénom que j'ai utilisé par deux fois dans deux de mes nouvelles, extrêmement importantes pour moi. Vanessa, Jodie... De prime abord, on pourrait croire qu'elles n'ont aucun point commun et... [Lire la suite]
06 mars 2016

Michel Vaillant Art Strips : l'expo parisienne en vidéo

Le 20 février 2016, dans un article du Mag JE, je vous présentais l'exposition temporaire Michel Vaillant Art Strips au Brand Store BMW George V à Paris jusqu'au 30 avril 2016. Et aujourd'hui, je vous invite à son vernissage, par l'entremise d'une vidéo tournée pour l'occasion. Dominique Graton y explique comment, lors de son adapatation des vignettes de la célèbre BD, elle a zoomée certains détails pour sublimer le coup de crayon de Jean Graton, le légendaire héros du sport automobile. De son côté, Maître Hervé Poulain... [Lire la suite]
16 février 2016

Quand la poésie de Marceline rencontre la musique de Pascal…

Je me souviens d’une interview dans laquelle mon ami écrivain et frère de plume Jean-Robert Lépan (alias Nepal du temps où il errait sur JE), auteur du Secret de Diane, disait que les chansons d’aujourd’hui sont un peu comme les poèmes d’hier. Il n’est en effet pas rare de comparer les grands paroliers comme Gainsbourg, Brassens, Ferré ou Aznavour à des poètes, mais leurs textes sont en général écrits pour être mis en musique alors que les poèmes le sont pour se suffire à eux-mêmes. Dès lors, les adapter pour en faire une chanson... [Lire la suite]
08 février 2016

Spécial Saint-Valentin : "Quoi, d'notre amour fou ne resterait que des cendres ?" (1ère partie)

Ils se sont aimés, et de par leur statut de stars, sont devenus des couples mythiques, de ceux qui ont fait et font encore rêver. Et qu'importe si la passion ou l'amour qui les unissait n'a pas résisté à l'usure du temps, dans l'imaginaire collectif, ces couples d'amoureux légendaires restent pour la plupart éternels et ne s'étiolent jamais. Ces légendes amoureuses, elles sont souvent portées par des oeuvres artistiques majeures qui ont ponctué ces idylles, oeuvres qui ont traversé les modes et marqué durablement l'univers... [Lire la suite]