15 mai 2018

Chronique d'Ahava

La grande littérature (celle qui est bien) versus la littérature populaire (celle qui est nulle)     Depuis quelques semaines, je vois passer des billets (pas de dollars, même si j’aimerais) s’insurgeant contre cette propension à dénigrer la chick-lit que j’interprète ici dans sa définition la plus générale : littérature de gonzesses. Que trouve-t-on dans la littérature de gonzesses ? Du feel-good, de la romance, de la new-romance, de la dark-romance, et certainement d’autres genres/sous-genres dont je... [Lire la suite]

08 février 2018

"Hors du temps" de Nicolas Tornieri

Je ne lis jamais de fantastique, pas même du Stephen King, le maître du genre. Ce n'est tout simplement pas mon truc. Alors pourquoi ai-je lu "Hors du temps", le premier roman de Nicolas Tornieri, publié chez Aconitum ? Parce que le titre indiquait une prémisse intéressante : l'idée de mettre un personnage dans un monde où le temps ne fonctionne plus, ou du moins, plus comme il devrait. Comment réagira-t-il à cette perte d'un repère si essentiel à notre existence ? Ce roman nous emmène à la suite de Nicolas Sorrentino, jeune... [Lire la suite]
07 janvier 2018

"Emma" de Tess Corsac

Bonjour à tous! Les braves administrateurs du forum des JE ont remarqué que j'aimais bien torturer les auteurs publiés du forum avec mes analyses littéraires. Ils m'ont demandé si j'aurais le courage de répéter mes élucubrations en public dans le Mag des JE... et moi, comme tout auteur amateur en mal de lecteurs, j'ai mordu à l'hameçon. ;-) J'ai choisi de ne vous offrir que des critiques de romans publiés par des JE (sauf le mien, rassurez-vous...). Pour cette première critique, je vous présente le roman "Emma" écrit par Tess Corsac... [Lire la suite]
Posté par didyme à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 mars 2017

Chronique d’Ahava : l’interphone ne fonctionne toujours pas

  Tu veux ken sur les sites de rencontre ? Cette chronique n'est pas pour toi     L’interphone ne fonctionne toujours pas, le préambule : Fidèle à la célèbre maxime « meetic, tu cliques, tu niques » (‘fin, par chez moi c’est un adage très connu), le héros de ce roman-témoignage écrit par Pierre-Etienne Bram, un poulain des éditions Rebelle, tape l’amitié avec une jolie inconnue sur le net. L’inconnue ? Une Argentine caliente aux mensurations de ouf’ qui répond au doux nom de Célia. Si... [Lire la suite]