12 août 2016

Impressions de lecture classique : "Au bonheur des dames" d'Emile Zola

Zola... Pour celles et ceux qui ne l'ont jamais lu, l'oeuvre de ce chef de file du Naturalisme (dont se réclamait également Maupassant) est réputée plutôt ennuyeuse avec ses interminables descriptions noyant à elles seules son intrigue. Adolescent, c'est avec cette vision préconsue que j'abordais, contraint et forcé, la lecture du 11ème tome de la suite romanesque Les Rougon-Macquart : Au bonheur des dames. Ouf, j'échappais à L'assommoir, c'était toujours ça de pris. Sans grand enthousiasme, j'attaquai donc ce roman, dont le... [Lire la suite]

05 août 2016

Impressions de lecture classique : "Le Horla" de Guy de Maupassant

Au commencement, il y eut Le Horla. En tout cas pour moi. Horla, néologisme inventé par son auteur pour signifier "hors de là", mais qui pourrait également dériver du mot normand "horsain" qui signifie "l'étranger". Je ne me souviens plus vraiment à quelle époque de ma vie de collégien on m'a fait découvrir, par obligation scolaire, cette nouvelle de Guy de Maupassant, mais je me rappelle très bien de la réflexion que je me suis faite quand j'ai refermé le livre : "C'est un génie, ce type !" (en parlant de l'écrivain). Depuis, ce... [Lire la suite]
28 juillet 2016

Impressions de lecture classique : "L'eau des collines" (diptyque "Jean de Florette/Manon des Sources") de Marcel Pagnol

Tout commença en 1986, avec un film que je n'avais absolument pas envisagé d'aller voir, tant du haut (enfin, c'est beaucoup dire puisque j'étais assez petit pour mon âge) de mes 13 piges il ne me disait rien (ni le titre, ni l'affiche) : Jean de Florette. Mais à la faveur d'un concours organisé par la radio locale ( "Radio 2, plein les yeux !", eh non, je n'invente rien !), je gagnai deux places de cinéma pour ce long métrage (exploit que je ne rééditerai que plus de 25 ans plus tard en décrochant deux places pour Car 2 en 3D),... [Lire la suite]
21 juillet 2016

Impressions de lecture classique : "Le Grand Meaulnes" d'Alain-Fournier

Au détour d'une interview donnée à l'occasion d'Eclats de vies, la novella sentimentale contemporaine que j'ai co-écrite avec Laurie Godichot, à la question "Si tu devais être un roman, lequel serais-tu et pourquoi ?", une seule réponse m'est venue à l'esprit spontanément, sans réfléchir : Le Grand Meaulnes (d'ailleurs, Grégoire, le héros masculin d'Eclats de vies, y fait référence et ce n'est pas un hasard). Parce que de toutes les lectures imposées, c'est assurément celui, avec Le Horla de Maupassant, qui m'a laissé les plus... [Lire la suite]
13 janvier 2016

Les chroniques (déjantées) de James : "Le comte de Monte-Cristo ? Vous emmerdez pas, j'ai lu pour vous !"

J'ai découvert ce livre au Mans, le quatorze décembre mille neuf cent quatre-vingt-huit, à dix-sept heures douze, abandonné sous un porche d'église. Je m'en souviens bien, c'était un soir de Noël. Oui, je sais ce que vous pensez, mais moi à cette époque, je fêtais toujours Noël le quatorze, c'était le jour de l'anniversaire de notre fils et du coup ça nous économisait un cadeau. Enfin ça c'était avant le divorce (mon ex me trouvait pingre). Un livre ! me suis-je dit. Et un gros ! Oh joie. Mon premier réflexe fut bien sûr de vite... [Lire la suite]