affiche rencontre et dedicace

 

Ça s’est passé comment, cette séance de dédicace ?

Houlà. C’était il y a longtemps. Le 25 juin au Cultura de la Défense, si vous vous souvenez bien, en compagnie d’Otto Rivers et d’Alice Adenot-Meyer et sous le haut patronage de Stéphanie G. J’avais promis un compte-rendu dans la foulée, histoire de capter la fraîcheur du moment. Et puis il y a eu l’été, les vacances, la rentrée, le tout saupoudré d’une bonne dose de procrastination. Donc on est un peu moins dans la fraîcheur du moment mais je vais quand même essayer de mobiliser ma mémoire de poisson rouge pour raconter comment ça s’est passé.

Les préparatifs
Le point de départ a été l’accord du Cultura de la Défense de nous recevoir, sur la base d’un petit dossier présentant nos œuvres remis par Stéphanie.
Nous avons également préparé quelques « outils de com’ » avec un double objectif : en amont, informer de notre présence pour faire venir des lecteurs, et une fois sur place, faire s’arrêter des clients de Cultura.

Pour la première phase, tout s’est passé sur le web :
- création d’un évènement sur Facebook
- invitation de nos contacts – pas de « mise en avant » payante même si on en a discuté (et on a bien fait de garder nos sous, avec du recul, ça n’aurait servi à rien)
- tweets programmés sur un mois
- un site web dédié (http://dedicaces-cultura.fr/) mis en place par Stéphanie
- un relai sur plusieurs sites évènementiels (https://quefaire.paris.fr/fiche/152371_dedicace_collective_a_la_defense)
- des posts sur nos blogs, pour Alice et moi
- une invitation en bonne et due forme sur le forum Jeunes Ecrivains
- quelques mails ciblés à des potes (« hé, dis, tu viens, hein ? tu viens ? »)
Pour la phase alpagage sur place, nous avions misé sur un petit jeu : trois quizz sur les thématiques de nos livres (cinéma, musique et énigmes logico-mathématiques) avec, comme lot à la clé… des clés USB contenant des extraits de nos livres et nos book-trailers.
Comme quoi, on n’a pas vraiment fait les choses à moitié 

les livres

Sur place
Déjà, nous nous sommes rencontrés IRL pour la première fois - on ne s’était jamais vus pour de vrai avant.
Nous avons ensuite pu disposer nos livres sur une gondole et sur trois petites tables derrière lesquelles nous nous sommes installés. Des panneaux présentaient nos œuvres (et nous des sourires pas du tout crispés).
Nous sommes restés sur place de 14h à 19h. Il y avait du jus d’orange et des petits gâteaux pour nous soutenir nutritivement.

les 3 auteurs

(De bas en haut) Alice Adenot-Meyer ..... Kylie Ravera ..... Otto Rivers


Le bilan
On a passé une très chouette après-midi… entre potes 
Quelques lecteurs parisiens (4 ou 5) sont venus nous serrer la pince - et nous ont acheté quelques exemplaires gribouillés pour leur collec ou leurs potes à eux. On en a nous aussi profité pour faire le plein de notre côté pour notre conso personnelle.
En ce qui concerne la « vente à un parfait inconnu » il y en a eu… trois. Un livre pour chacun d’entre nous, achetés par la même dame venue là avec son fils ado.
On a aussi eu deux jeunes lycéennes qui ont dû répondre à toutes les questions du quizz et qui se sont fait une belle collection de clés USBs 

Comment ça s’explique ?
Je vais avancer plusieurs hypothèses pour tenter d’analyser ce phénomène (aka « faire kipouic »).

- la date de l’évènement : le samedi 25 juin, c’était le premier jour des soldes. Les magasins de vêtements et de chaussures du centre commercial étaient bondés, alors que le Cultura était très… calme.
- le type de magasin qu’est Cultura : ils ont bien sûr un « côté librairie » mais c’est un magasin plus généraliste, et même s’ils acceptent facilement des animations dédicaces, ce n’est pas un enjeu primordial pour eux
- notre situation dans le magasin : nous n’étions pas au milieu des livres mais un peu plus loin, à la limite de la zone « loisirs récréatifs », donc pas des plus visibles pour ceux qui venaient justement chercher de quoi bouquiner.
- et puis surtout : on n’avait pas invité Guillaume Musso ni Marc Levy. Et non.

Finalement, c’est dans la « rencontre IRL » entre auteurs et lecteurs que nous avons pris le plus de plaisir, et c’est bien ce qui a fait la valeur de cette journée.
Comme je l’ai évoqué sur le forum JE (et même si ça pouvait passer pour une boutade ^^), je pense qu’on pourrait avoir un certain succès en organisant un salon où on serait là en tant qu’auteurs / lecteurs. Ce salon serait bien sûr un point de rendez-vous ouvert à tous, l’occasion pour des lecteurs qui ne nous connaissent que via le web de nous rencontrer… et de rencontrer d’autres auteurs dont la production pourrait leur plaire. Il y a de plus en plus de lieux privatisables qui permettraient d’accueillir ce genre de manifestation pour un coût per capita modique.
Bon, quand est-ce que le forum JE organise son salon d’auteurs maison ? 

 

Kylie Ravera

 

Site de Kylie : www.kylieravera.fr

Site d'Alice http://alice-adenot-meyer.blogspot.fr/ et https://www.facebook.com//Piege.dans.les.ruines/?ref=bookmarks