Zone_Interdite_logo

 

 

Aujourd’hui est un jour à marquer à l’encre rouge sur tous les calendriers de France et de Navarre. Aujourd’hui, j’ai été taguée. Par Joanne Richoux, l'auteur de Marquise disponible aux éditions Sabacane (#pub). Aujourd’hui, j’ai été dépucelée du tag.

Amen.

Autant, tout le monde s’en fout comme de son premier slip, autant moi, je suis toute chose. Donc, j’en profite pour partager ma misérable existence de lectrice. Rien. À. Battre. Alors en gros, c’est une sorte de chaîne à la con. Tu réponds à un questionnaire sur tes habitudes de lecteur (très constructif, comme nous pouvons le constater) et tu balances ça sur le net, genre, ça va révolutionner la vie des gens. Genre, y’a vraiment des gonzs qui veulent savoir combien de livres tu achètes par mois. 

Source: Externe

 

Mais puisque je suis une star dans une réalité alternative, je me prête volontiers à l'exercice, car je ne doute pas qu'au fond de vous-même, vous vous languissez de percer l'intimité de la (très) mystérieuse Ahava.

Qui est-elle ? Que fait-elle ? Combien de calories ingère-t-elle par jour ? Fait-elle caca comme tout le monde ? Vous saurez tout. 

 

1. Es-tu une acheteuse compulsive de livres ?

Non.

2. À quelle fréquence achètes-tu des livres ?

Quand j’ai des sous. Donc pas forcément souvent. Quand je le peux. Heureusement, il y a les bibliothèques.

3. As-tu une librairie favorite ?

Non, parce que je suis une vilaine qui achète au Carrouf’ du coin. Facilité, je crie ton nom.

4. Fais-tu tes achats livresques seule ou accompagnée ?

Parce qu’il faut être « accompagné » pour acheter un livre ? Seule. J'aime me la jouer perso.

5. Librairie ou achats sur le net ?

Le net. Sur le site guerrière.fr (vous m’avez compris)

6. Vers quels types de livres te tournes-tu en premier ?

Ceux avec une couverture sobre et un titre pas trop dégueulasse. En général, je passe mon chemin quand je lis "La jeune Vierge et le riche Maître Sombre (Tome 1): fais de moi ce que tu veux, je suis ta pucelle pour l'éternité" C'est à dire que, bon, faut pas non plus pousser.

7. Préfères-tu les livres neufs, d’occasion ou les deux ?

Neufs. J’aime cette expérience de dépucelage (restons dans le thème) que constitue une première lecture. 

8. Qu’aimes-tu dans le shopping livresque ?

Glander dans les rayons à me décider, à lire les résumés, à contempler les couvertures, à me dire « celui-là ? Ou celui-là ? Ou les deux ? » Comme je suis très vulnérable à l'esthétique d'un bouquin, il m'arrive de commettre des erreurs. Après tout, j'ai acheté le premier tome de Twilight et le premier tome de Cinquante nuances de Grey. Impardonnable. Je me flagelle tous les matins. C'est une obsession chez moi les couvertures. Même les affiches de film, si le montage est douteux, je risque clairement de traîner des pieds. Je ne m'arrête pas à ça, mais quand même, j'ai conscience que ça déclenche pas mal de trucs dans mon cerveau. Pour la petite anecdote, l'affiche officielle de Spiderman: Homecoming est outrageusement dégueulasse et a clairement douché mes élans. Non, mais si... regardez!

Spider-Man_Homecoming_poster

Ils ont fait un concours Paint, ou merde ? C'est le skyblog de MissChocoXX93 qui a gagné, c'est ça ?

Putain, mais putain!

9. Te fixes-tu une limite d’achat par mois ?

Ma seule limite, c’est de ne pas avoir de limites. Donc non. Ou alors, demande à mon compte en banque, il sait, lui.

10. À combien s’élève ta PAL ? Et ta wishlist ?

 Je n’ai pas vraiment de livres en attente. 

11. Cite 3 livres que tu veux TOUT DE SUITE !

Rêves de garçons de Laura Kasischke.

Ici commence l’enfer de John Ridley. 

Brooklyn de Colm Toibin.

12. Pré-commandes-tu tes livres ?

Non.

13. Quand as-tu commencé à lire ? Le lancement s’est fait avec l’aide de quelqu’un, ou tout seul, par curiosité ?

Je ne sais pas du tout. Je n’aimais pas sortir, je n’aimais pas les gens. Je n’aimais pas parler et je n’aimais pas sourire. Bref, je n’étais pas forcément jouasse étant petite. Du coup mes parent se sont certainement dit à un moment « On fait quoi Gertrude ? On lui achète un livre ? Elle fait chier à tout le temps faire la gueule. Puis, elle arrête pas de démembrer les barbies de sa cousine et à se prendre pour Xena, non, il faut réagir, ça ne peut plus continuer ! »

Je lisais les Tom-Tom et Nana, les Chair de Poule et les Nancy Drew. Après, j’ai rencontré Stephen King. Au collège, je me suis intéressée aux classiques. Kafka, Zola, Nabokov, enfin tous les gonzs de la grosse littérature quoi.

14. Quel genre de livres préfères-tu lire ? (bit-lit, SF, policier, thriller, fantasy…)

Je déteste la littérature de « genre ». J’achète un roman. Ça se fait au coup de cœur. Après, il est évident que j’ai des réticences envers la bit-lit, chick-lit, romance/new romance et la Fantasy (bien sûr, il y a parfois des bonnes surprises). Donc, en enlevant tout ça, on peut dire qu’en fait, j’affectionne d'abord la littérature blanche, le réaliste. Parfois le thriller et la comédie de mœurs.

15. Es-tu du genre à enchaîner tous les tomes d’une saga qui te plaît ? Ou préfères-tu faire durer le plaisir et étaler votre lecture ?

Je ne lis pas  vraiment de saga. Bon, quand j’étais jeune, il y avait bien évidemment l’incontournable Harry Potter  et je lisais au rythme des publications.

16. Dans quelle situation préfères-tu lire ? (musique/silence, dans votre lit/canapé/fauteuil préféré ?) Est-ce que tu peux lire partout ?

Dans mon lit avec une tablette de chocolat. En silence. Non, je ne peux pas lire partout et je ne veux pas qu’on vienne m’emmerder.

17. As-tu l’habitude de lire plusieurs livres en même temps ? Ou uniquement un à la fois ?

Un seul sinon on ne s’en sort plus. Avec les livres, je suis monogame. Non et puis après, je m’emmêle les pinceaux, je mélange les intrigues, non quoi.

18. Prévois-tu tes lectures à l’avance ? Ou fais-tu ton choix au feeling du moment ?

Au feeling. Quand j’ai envie de lire un roman, je le lis maintenant. Je le prends et je m’enivre de lui. Je ne pense qu’à lui. Jusqu’à la dernière page. Monogame, je vous dis.

19. Es-tu du genre à lire jusqu’au bout de la nuit quand un livre te plaît, quitte à faire nuit blanche ?

Pas au point de faire une nuit blanche, mais je peux effectivement lire jusqu’à trois heures du matin. Bien sûr, je le regrette aussitôt quand vient l’heure me lever.

20. Combien de livres achètes-tu par mois ?

Parfois zéro, parfois cinq.

21. Es-tu inscrite sur les sites communautaires livresques ? (type Livraddict, Babelio, etc.)

Non, je suis un vilain crapaud, je ne me mélange pas avec la populace.

22. Tu as 20 000 livres dans ta PAL. Comment décides-tu de ta prochaine lecture ?

Justement, je ne me décide pas. Avoir le choix est paralysant car il m’empêche de faire un choix. C’est déjà un véritable bordel le soir quand je me pose devant Netflix, alors…

23. Tu as lu la moitié d’un livre et tu ne l’aimes pas. Tu abandonnes ou tu continues ?

Je continue. Par respect pour le travail de l’auteur. Et parce que j’ai besoin de finir ce que j’ai commencé. Parfois, je lis en diagonale lorsque c’est trop insupportable. Et après j’écris des chroniques assassines. Je suis un crapaud, qu’y puis-je ? (cf : ma chronique sur Movie Star. Hem, hem ! Me suis tapée les trois tomes, rien que par fierté de lectrice à la con qui a besoin de finir le roman. Ça aussi, c'est une histoire de couverture bien trop attractive pour être honnête.)

24. Les couvertures d’une saga/série que tu aimes ne se ressemblent pas… Comment tu gères ça ?

Source: Externe

 

25. Tout le monde aime un livre que toi tu n’aimes pas. À qui en parles-tu du coup ?

Je rédige une chronique. Faut croire que j’aime donner mon avis, aussi insignifiant soit-il. 

26. Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer ? Qu’est ce que tu fais ?

Je suis une chialeuse, donc j’assume et je pleure. Mais je ne me souviens pas avoir pleuré à cause d’un livre. Ah non, si. J’ai pleuré en lisant Husserl. Mais c’était des larmes de douleur. Et puis ce n'était pas un roman, mais de la phénoménologie. Dans le genre sodomie à sec avec du sable, ça se pose là. 

Source: Externe

J'ai mal à ma France

27. La suite d’un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses. Que fais-tu ? Tu relis le précédent ? Tu trouves un synopsis bien spoilant ? Tu pleures de frustration ?

Je relis rarement un livre. Puis comme je ne lis pas de saga… je ne sais pas.

28. Tu ne veux pas prêter tes livres. Comment dis-tu non gentiment si on te pose la question ?

« Écoute Charles-Arnaud-Henri, je t’aime beaucoup, enfin disons que ton existence ne me gêne pas plus que ça, mais voilà, je n’ai pas envie de te prêter mon livre. Pourquoi ? Parce que je suis une indécrottable égoïste »

29. Tu as choisi et reposés 5 livres le mois passé. Comment gères-tu ta panne de lecture ?

Je m’en remets au vénérable Netflix. Il ne faut pas se forcer. L’envie de lire se fera ressentir tôt ou tard.

30. Il y a tellement de nouveaux livres que tu rêves d’acheter. Combien en achètes-tu réellement ?

Il faut d’abord que je discute avec mon compte en banque. Cela dépend donc de l’issue de ce dialogue. En général, le point revient à mon compte en banque et Ahava repart bredouille. Parfois un ou deux livres, si elle a de la chance et si elle a su user sa rhétorique légendaire à bon escient.

31. Après les avoir achetés, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lises ?

Une ou deux semaines pas plus.

32. Si j’étais… un Livre :

Depuis toujours, j’aurais tendance à répondre Les Hauts de Hurlevent d’Émily Brontë. Mais aussi (et depuis peu) Délicieuses Pourritures de Joyce Carol Oates. À bien des égards, ce texte me ressemble. Et je remercie infiniment la très talentueuse Aurore Bègue, auteur du très poignant Treize (#pub), pour m’avoir fait découvrir ce roman. Elle m’a dit « tu vas aimer, j’ai trop pensé à toi ! » et elle a vu juste.

33. Une couverture :

Unknown

Chaleureux et cossu

 

34. Une maison d’édition :

J.C Lattès.

35. Un auteur :

Pour l’instant, je suis obnubilée par Joyce Carol Oates, donc je vais répondre Joyce Carol Oates. Voilà.

36. Un best-seller :

La fille du train de Paula Hawkins. C’est vrai que ce roman m’a marquée.

37. Un personnage féminin :

Scarlett O’ Hara. (Et j’ai donc besoin d’un Rhett Butler, cimer)

Source: Externe

38. Un personnage masculin :

Je vais faire ma dégueulasse et répondre Humbert Humbert.

39. Un marque-page :

Un marque-page ? C’est à dire que…je n’y ai jamais pensé. Un marque-page à l'effigie de Trollène Farmer, tiens.

40. Une quatrième de couverture :

Je n'avais rien contre l'Australie avant d'écraser un kangourou par une nuit sans lune et de rencontrer Angie sur une plage ensoleillée. Douce, chaude, Angie. Un vrai rêve pour le voyageur fatigué. C'est quand j'ai su que je l'avais épousée que les choses se sont gâtées, vraiment gâtées jusqu'au cauchemar.”
Douglas Kennedy, Cul-de-sac

41. Un accessoire de lecture :

Des lunettes.

42. Une saga :

Je ne lis pas de saga, du coup, zut.

43. Un classique :

Lolita, Nabokov.

44. Ta lecture en cours :

Le patient Anglais, Michael Ondaatje.

45. Un roman dont tu attends la sortie avec grande impatience, plus que celle des autres :

C’est con, mais je n’attends pas de roman en particulier. Peut-être Chicago Requiem de Carine Foulon (#pub). Elle a tellement bien teasé son ouvrage, que je me languis de le lire.

46. Ebook ou roman papier ?

Ebook. Parce que j’ai une super liseuse. Kobo, ma vie, mon inspiration, que dis-je ? La condition transcendantale de mon existence.

47. Une citation, d’un livre que tu as lu, qui t’inspire ou qui t’a fait ressentir le plein d’émotions ?

Mais les livres ont été mes oiseaux et mes nids, mes bêtes domestiques, mon étable et ma campagne la bibliothèque, c'était le monde pris dans un miroir elle en avait l'épaisseur infinie, la variété, l'imprévisibilité.

Sartre, Les mots (mais en fait, cette autobiographie défonce tellement tout. Chaque phrase provoque en moi un vertige d’émotions)

48. Finir une série ou en commencer une nouvelle ?

Finir avant de commencer.

49. Que deviendrais-tu sans livres ?

Je serais bête, mais heureuse.

50. Tes trois livres préférés de tous les temps

Le fantôme de l’Opéra, Gaston Leroux

Lolita, Vladimir Nabokov

Rebecca, Daphné du Maurier

(Avec un spécial bonus pour Cul-de-sac de Douglas Kennedy et Délicieuses Pourritures de Joyce Carol Oates)

 

Source: Externe

 

 

Voilà, je ne doute pas un seul instant que cette enquête a su répondre à toutes vos questions concernant mon quotidien si palpitant.

Si vous souhaitez m'écrire (parce que vous êtes fan de mwah et que vous avez vraiment envie de savoir le nombre de calories que j'ingère par jour), voici mon adresse email: Ahava-Grosse-Kouine@awesome.org