16 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour (au cinéma) ? (dernier épisode - Seconde partie)

Pour terminer cette semaine spéciale vouée à la Saint-Valentin, je poursuis ici ma sélection personnelle de longs métrages consacrés à l'amour... "Titanic" (1997) de James Cameron : Eh oui, je ne pouvais pas écarter de ma sélection THE FILM ROMANTIC par excellence. Parce qu'il reste, pour moi, un must du genre, que l'amour y est magnifié, et qu'il ne s'achève pas sur un happy-end. Pour l'anecdote, j'ai attendu sa sortie en salle pendant plus d'un an (j'avais vu sa bande annonce très longtemps à l'avance) et je n'avais vraiment... [Lire la suite]

15 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour (au cinéma) ? (dernier épisode - Première partie)

 Dans ce dernier épisode relatif à l'amour, Saint-Valentin oblige (c'était hier pour les distraits), j'ai choisi de vous présenter mes films préférés sur ce thème, même s'il n'en est pas forcément le sujet central. Car oui, je m'écarte volontairement des sentiers battus de la comédie romantique pour lui préférer des longs métrages plus dramatiques ou plus sombres pour la plupart. Parce que, qu'on se le dise, je ne suis pas pour les happy-ends systématiques... "Ce que le jour doit à la nuit" (2012) d'Alexandre Arcady d'après le... [Lire la suite]
14 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour ? (épisode 3)

L'amour, l'amitié, ça n'a rien à voir... Peut-être ou peut-être pas ! "S'il te plaît fais-moi l'amitié ce soir de m'aimer jusqu'à l'amour" chantait Patricia Kaas en 1997, soulignant par là-même toute l'ambiguïté d'une relation amicale homme-femme. Ambiguïté alimentée, dans l'imagerie populaire, par nombre de films ou de livres (y compris parmi mes propres récits) surfant sur cette thématique d'une mutation quasi incontournable d'une amitié mixte en relation (plus ou moins) amoureuse. Cette imagerie populaire est d'ailleurs... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour ? (épisode 2)

  L’amour dure trois ans. C’est en tout cas ce que martèle Frédéric Beigbeder dans son roman éponyme, d’inspiration autobiographique, qu’il a lui-même adapté au cinéma, et c’est à partir de ce postulat que j’avais écrit ma nouvelle « Accident de parcours » qui concluait mon recueil « Ephémères et diluviennes », publié en 2013. Oui mais alors quid de la longévité d’un couple, des mômes qui naissent de cette union ? Sont-ils nécessairement voués à n'être que des enfants de divorcés, à devoir s’adapter sans cesse au concept très... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 février 2018

Spécial Saint-Valentin : Dis-moi, c'est quoi l'amour ? (épisode 1)

Ah la Saint-Valentin, c'est THE Fête des Amoureux par excellence ! La preuve, mon épouse et moi-même nous sommes mariés un 14 février, c'était il y a 14 ans déjà... Oui mais c'est quoi au juste, l'amour, me direz-vous ? Vaste question à laquelle il n'est jamais simple de répondre... C'est pourquoi je m'en remets, dans un premier temps, à ce qu'ont pu en dire (oralement ou par écrit) certains auteurs, acteurs et autres cinéastes.  Cela répondra-t-il pour autant à cette grande question qui nous taraude tous ? A vous de me... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 février 2018

Impressions de lecture : "Les cerfs-volants de Kaboul" de Khaled Hosseini

"Les cerfs-volants de Kaboul", c'est un bouquin que j'ai lu il y a peut-être huit ou neuf ans, alléché par un quatrième de couverture qui m'avait alors intrigué : "De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l’Afghanistan. Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d’un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés... [Lire la suite]

25 février 2017

Elsa vs Vanessa : Guerres (ou guère) adolescentes !

"Vanessa, Elsa, y’a qu’deux fleurs dans mon malheur…" : c’est ainsi que s’exprimait Doc Gyneco, alors en duo avec Yannick Noah sur la chanson Né ici lors du spectacle des Enfoirés 1997. Pour autant, cela fait déjà bien longtemps que les deux artistes devenues femmes ne jouent plus dans la même cour ! Deux trajectoires, deux  carrières aux antipodes l’une de l’autre au cours desquelles l’image et les choix artistiques à un âge où il est difficile de s’affirmer ont été déterminants. Et pourtant, à la fin des... [Lire la suite]
16 février 2017

La littérature érotique, qu'est-ce que sexe ? On va enfin le savoir, ou pas ! (dernière partie : pour conclure...)

Eh non, ceci n'est pas un manuel "pour les nuls" destiné à tout "Jean-Claude Dusse souhaitant conclure" qui sommeille en vous ! Et au risque de vous décevoir, entre Asyne et moi, il n'y a rien de sexuel non plus. Non mais attendez, restez encore un peu avec nous, parce qu'on va parler cul quand même ! De la différence entre érotisme et pornographie en littérature, toussa toussa... Aux dires de nos auteurs interviewés, 50 nuances... est un peu à la littérature érotique ce qu'a été le film français Emmanuelle au cinéma pour adulte, à... [Lire la suite]
14 février 2017

Spécial Saint-Valentin : Quand Montand séduisait Marilyn... Retour sur l'impossible idylle

Yves Montand est lié à Simone Signoret à jamais, c'est indéniable. Lui était un séducteur invétéré et volage, mais elle l'aimait de manière inconditionnelle. Si Montand ne pouvait pas vivre sans Simone, il ne pouvait pas non plus vivre seulement avec elle. Il eut donc des dizaines de maîtresses, la plupart aussi éphémères que le désir qu’elles firent s’allumer dans ses yeux. De son côté, Simone souffrait d'être amoureuse comme une adolescente, mais sa passion pour son homme ne s'émoussa jamais. D'ailleurs, elle le répètait... [Lire la suite]
07 février 2017

La littérature érotique, qu'est-ce que sexe ? Tentative de définition (cinquième partie : ITW de Camille Morenos)

Comme je vous l'avais promis la semaine dernière, je vous propose aujourd'hui de découvrir deux auteurs en un : Camille Morenos. Pourquoi deux en un me direz-vous ? Eh bien tout simplement parce qu'à l'image de son prénom unisexe, Camille sait, avec sa plume, jouer de son ambivalence et se fondre, pour les besoins d'un récit, dans la peau de personnages ambigus, androgynes ou féminins. Sauf que par défi et par jeu, il est allé beaucoup plus loin en se créant un double du sexe opposé, un avatar féminin qui lui a permis d'explorer... [Lire la suite]