Fa-a-Face

 Je vous propose aujourd'hui de découvrir Cassandra, de "Croque les mots".   

 

 

cassandra

— La passion de la lecture a été la plus forte. En juin 2012 tu ouvrais ton blog « croque les mots », en avril 2013 tu postais ta première vidéo sur ta chaîne YouTube. Quel bilan tires-tu en novembre 2015 ?
À vrai dire... j’ai du mal à me dire que ça fait déjà trois ans. En fait, le bilan est juste énorme. Quand j’ai commencé mon blog, aucun proche autour de moi n’aimait vraiment lire. J’avais besoin de trouver des avis de lecture, et j’ai trouvé formidable l’idée de pouvoir partager les miens. Aujourd’hui le bilan ne peut être que positif. D’abord, il m’a rendue passionnée. Passionnée de lecture, de blogging, d’écriture et de montage. J’ai l’impression d’avoir beaucoup plus de facilité à écrire, à exprimer mon avis et à être à l’aise à l’oral. J’aime partager ce que j’aime. Et je me dis que si je n’avais pas créé mon blog… je ne serais sûrement pas là où j’en suis aujourd’hui, en licence de lettres !

— Blogueuse & booktubeuse, c’est important sur un CV ?
Complètement. Déjà parce que ça prend du temps. Plus qu’un simple passe-temps, tenir un blog et une chaîne prend un temps considérable, d’autant plus que personne ne me paie pour le faire. Ça peut également sous-entendre beaucoup de choses. Certes, je suis passionnée de livres, mais à côté de ça j’entretiens très régulièrement un site, je suis au courant de l’actualité littéraire, je peux montrer que j’ai des contacts grâce à mon blog et ma chaîne. Je n’ai encore aucune expérience en métiers du livre, ce que je recherche actuellement. Je pense que ça peut vraiment me donner la clef pour approcher ce domaine-là.

— Tu es étudiante en lettres appliquées, comment ça fait d’être reconnue dans la rue et en cours à 19 ans ?
À vrai dire, je suis loin d’être reconnue ! Les seuls moments où ça m’est arrivé c’était dans les salons du livre. Je ne pense pas avoir la notoriété nécessaire pour être reconnue. Par contre, il m’est arrivé quelque fois d’être reconnue en salon. Je me sens toujours un peu gênée. J’ai peur de donner une mauvaise impression de moi dans la réalité, de décevoir. À chaque fois j’ai envie de connaître la personne qui me parle. Mais en général, je deviens vite toute rouge et j’ai du mal à me dire que cette personne me regarde quand elle est chez elle !

— 1’436 personnes te suivent sur FB, 4’343 personnes sont abonnées à ta chaîne, quels sont les retours de tes visiteurs ? Es-tu accro aux statistiques ? 
Accro, non. En revanche, il est difficile d’échapper à ces chiffres. Il y a des moments où je n’y pense pas du tout, comme maintenant. Et parfois on approche des « paliers ». Dans ces moments-là, il est difficile de ne pas attendre le nombre du dessus ! En fait, ce à quoi je fais vraiment attention, c’est à l’évolution. Peu importe si je n’ai pas énormément de personnes qui me suivent, mais quand les nombres stagnent, j’essaie de me demander pourquoi et ainsi essayer d’améliorer la présentation. Et en même temps, s’attarder aux statistiques n’est vraiment pas une bonne chose à faire. Je pense qu’il est déjà arrivé à tout le monde de se comparer avec d’autres et de se dire « pourquoi je n’ai pas évolué aussi vite ? ». Mais c’est le meilleur moyen pour se sentir mal. En plus il n’y a pas réellement 4'343 personnes qui regardent mes vidéos. En général mes vues tournent entre 1'000 et 2'000 par vidéo. Donc les statistiques sont à prendre avec précaution !

— Blogueuse & Booktuber, c’est un « métier » qui s’apprend. Combien de temps passes-tu à écrire, monter tes vidéos et répondre aux commentaires ? Est-ce compatible avec les études ?
Un métier qui s’apprend, je suis complètement d’accord ! Quand je regarde mes premiers articles et mes premières vidéos… c’est une catastrophe. Mais ce n’est pas simple d’apprendre à parler devant une caméra, apprendre à maîtriser un logiciel de montage ou d’écrire un article pertinent et efficace. En général, un article au complet me met 1h30/2h de préparation : entre la préparation au brouillon du texte, l’écriture, l’image et la retouche on doit bien les atteindre. 
Les vidéos ça prend forcément beaucoup plus de temps. Il faut compter l’écriture au brouillon, le tournage, la conversion de format, le montage, la compilation, la miniature, la mise en ligne sur YouTube... !
Je dirais que je passe en moyenne 3h à préparer le tout + 3h/4h en comptant la compilation, la conversion de format et la mise en ligne sur YouTube pendant lesquelles mon PC est inutilisable pour ne pas le surcharger. En comptant le partage sur les réseaux sociaux, les commentaires, on peut dire qu’en tout une vidéo me met entre 7h et 10h de travail ! (Ouuh, je me rends compte du coup du temps que j’y passe !)
C’est compatible, oui, la preuve, mais il faut de l’organisation. J’ai tout un fichier excel pour gérer mon temps et mon planning. J’ai la chance d’être à l’université où je dois gérer moi-même mon temps. Il suffit d’avoir un peu de rigueur pour concilier passion et études mais il me semble que ça fonctionne plutôt bien.

— Tes vidéos peuvent durer jusqu’à 17 minutes, tu as appris à parler vite ou c’est naturel ? y a-t-il une longueur appropriée pour garder le visiteur jusqu’au bout ?
Je vais commencer par la seconde question. L’idéal je pense ce sont les vidéos de 10 minutes, un peu moins si possible. Il faut à la fois dire assez de contenu pour que ce soit intéressant tout en permettant au visiteur de trouver du temps pour la regarder. Ce n’est pas tout le monde qui peut se permettre de regarder une vidéo de 20 minutes, surtout si cette personne suit beaucoup de YouTubeurs.
Pour ma part, j’ai appris à parler vite au moment-même où j’ai appris à lire. Mon prof au CE1 nous faisait lire des mots au tableau pour les connaître et en même temps les lire le plus vite possible. J’étais très douée mais malheureusement c’est parfois difficile pour moins lorsque je dois me forcer à parler moins vite (à l’oral en cours, ce n’est pas toujours évident mais les vidéos m’aident beaucoup pour améliorer ça !)

— Ton blog est-il rentable financièrement ? 
Absolument pas. Pour tout avouer, je ne sais pas faire et je n’ai pas pris le temps de me pencher sur la question. Je ne sais pas du tout quand un blog peut devenir « rentable » et du coup aucune publicité n’apparaît sur mon blog.

— Combien de livres as-tu lus en 3 ans ½ ? Tu es plutôt papier ou liseuse ?
Avant la création de mon blog, je lisais environ une dizaine de livres par an. Depuis, en trois ans et demi je lis plus de 100 livres par an. Je dois être à environ 350 livres depuis, quelque chose comme ça !
Je suis beaucoup plus papier pour l’esthétique, la toucher, l’odeur, les librairies, etc. Mais j’ai aussi une liseuse, et je l’adore. J’aime pouvoir la transporter où je veux, lire ce que je veux quand je veux. Par contre, elle est loin d’être rentabilisée ! Même si je l’adore je dois n’avoir lu que 11 livres dessus depuis un an contre une centaine en papier.

— Tu as 13 partenaires, comment obtient-on ces maisons d’édition ? C’est toi qui les démarches ou ce sont elles qui viennent te voir ?
Franchement, ça dépend ! Mon premier partenaire, c’est moi qui suis allée vers lui. Je suis allée vers 3 ou 4 éditions parmi les 13. Beaucoup m’ont demandé lorsque booktube a fait parler de nous et j’avais très envie d’accepter. Certains sont assez violents envers les personnes qui posent la question du « comment on a des partenaires ? » et je trouve ça dommage car je pense qu’on s’est tous posé la question. Il ne faut pas avoir peur de demander, mais les maisons d’édition peuvent aussi venir si on parle de leurs livres et si elles voient qu’on s’intéresse à elles. Je pense qu’il faut aussi s’armer de patience, c’est essentiel.
Certes, on reçoit des livres gratuits mais à côté de ça y a du boulot. J’essaie, par respect, de lire le livre dans le mois de la réception. Je dois écrire un article argumenté et pertinent, également par respect pour la confiance qu’on m’a donné. Forcément, tout ça prend du temps et c’est la contrepartie à ne pas oublier !

— Comment se passe ta relation avec eux et combien de livres reçois-tu ?
Ma relation avec eux est vraiment géniale pour la plupart. Il y a deux types de partenariats. Ceux où on n’a pas beaucoup d’échanges. Et ceux où ça se passe par mail et où on a le temps de discuter. Au fil des mois, à force de s’échanger des mails régulièrement, c’est vite un plaisir de pouvoir échanger avec les attachés de presse. C’est un monde que j’adore et il y a vraiment un lien qui se crée.
Je dois recevoir une dizaine de livres par mois. Peut-être un petit peu plus, j’ai du mal à me rendre compte ! Forcément, à ce stade les lectures « personnelles » passent souvent au second plan. Mes services de presse prennent rapidement... peut-être 75 % de mes lectures ? 

— Quand un éditeur offre un livre, te sens-tu obligée d’être satisfaite de ta lecture ou si le livre ne te plaît pas tu évites juste d’en parler ?
Non, je ne me sens absolument pas obligée. Si le livre ne me plaît pas du tout, alors je le signale à l’éditeur. Ce n’est pas son but d’avoir une mauvaise pub, et moi d’avoir une mauvaise lecture. Par contre, s’il y a des livres que j’ai terminés en étant déçue, je le dis. Et j’explique dans mon article pourquoi. En général beaucoup me plaisent. Mais je préfère être honnête. Et d’ailleurs, aucun attaché de presse ne m’a demandé de faire un avis positif. On a réellement le droit de dire ce que l’on pense. 

— Reçois-tu aussi des livres de particuliers ? 
Ça m’arrive relativement peu et pour plusieurs raisons. La différence entre une maison d’édition et un auteur autoédité/édité c’est que la maison d’édition à un catalogue à me proposer. Si un livre ne me tente pas, je peux toujours me diriger vers un qui pourrait plus me plaire. Alors qu’un auteur, si son livre de m’intéresse pas, il y a peu de chance que j’accepte. En revanche, si le résumé me tente énormément (ça m’est arrivé au début du mois) j’accepte avec grand plaisir. 

— Tu parles de thé dans une vidéo, ça a sa place dans un blog littéraire ? Bientôt une critique de livre culinaire ? 
En fait, j’en parle dans ma vidéos « Favoris du moment ». C’est une vidéo où je ne parle pas beaucoup de livres en général ^^. J’aime bien ne pas me limiter dans ma chaîne. Si j’ai envie de parler musique, ciné, culture, extra ou autre, je me fais plaisir. J’ai envie de montrer que je ne m’enchaîne pas à un seul sujet !
Très bonne idée pour le livre culinaire ! Pour tout avouer, j’essaie de plus en plus à m’ouvrir vers d’autres genres de livres. J’ai très envie de parler de livres non-fiction sur ma chaîne. Alors ça ne devrait pas tarder.  

— Comment va Bichette ? Tu n’es pas la première blogueuse que je vois avec un chat pendant les vidéos, c’est pour attirer le lecteur ?
Haha, en fait elle s’appelle Baya ! Mais elle me faisait de la peine…
Ça attire, très clairement. Mais... je n’aime pas spécialement en profiter. Beaucoup le font déjà. Disons que là elle se retrouvait enfermée et que je ne m’y attendais pas. Mais j’ai essayé de ne pas m’attarder sur cette scène et couper au montage le reste. Même si je trouve ça mignon sur Instagram, par exemple, je pense que ce n’est pas forcément utile de rester bloqué sur elle pendant 2 minutes !

— Si tu ne devais conseiller qu’un seul livre à offrir, lequel serait-il ?
Je n’ai pas de titre en tête… Mais je sais que les beaux-livres de certains titres sont vraiment de chouettes cadeaux. J’ai eu en cadeau une version magnifique, reliée et colorée d’"Alice’s adventures in wonderland" et c’est sûrement le livre le plus précieux à mes yeux dans ma bibliothèque. Passer par les beaux-livres pour offrir un titre qui compte à la personne, c’est toujours merveilleux.

— Quel est le plus beau livre de chaque catégorie que tu proposerais d’offrir à Noël?
En jeunesse : la version illustrée d’"Harry Potter", évidemment ! Pour un budget plus petit, l’intégrale d’"A la croisée des mondes". J’ai découvert le premier tome il y a peu, j’ai adoré. Allez, un dernier pour les porte-monnaie les plus petits : "Calpurnia" de Jacqueline Kelly qui se passe en 1899 auprès d’une jeune fille qui découvrir la faune et la flore qui l’entoure dans une société où les femmes sont à la cuisine et à l’aiguille. Absolument génial, je recommande ausis.

Harry poter illustré    croisée des mondes    cslpurnia

En SF/Fantasy/Fantastique : J’hésite entre "Aeternia" de Gabriel Katz ou "Véridienne" de Chloé Chevalier. Mes coups de cœur les plus récents en fantasy. Immersifs, surprenants et obsédants.

aeternia    veridienne

En romance je dirais "My true love gave to me" qui est un recueil de nouvelles sorti l’année dernière exprès sur le thème de Noël. Il est sorti ce mois-ci chez Gallimard sous le titre "Minuit ! : 12 histoires d'amour à Noël".

my true love    minuit

Je ne lis pas de thriller donc je ne saurais pas du tout en conseiller. 

En revanche, en littérature blanche je conseille "Miniaturiste" de Jessie Burton que j’ai lu cet été. Un voyage à Amsterdam absolument fabuleux. Magique ! Idem, toujours pour cet esprit de magie je conseille trèèès fortement "Le cirque des rêves" d’Erin Morgenstern sorti au mois de septembre en poche ! Il est vraiment génial.

miniaturiste    le cirque

En historique, "La voleuse de livres" est absolument magique. Un gros coup de cœur pour ma part. L’histoire d’une petite fille voleuse de livres pendant la seconde guerre mondiale, tout ça racontée par la Mort elle-même.

voleuse de livre

Allez quelques-uns pour terminer ! En BD je conseille celles d’AXOLOT, un YouTubeur qui est absolument formidable. Adorable, gentil et très doué, le deuxième volume de sa bande-dessinée est sorti ce mois-ci. Drôle et intéressant, c’est un indispensable ! 

axolot

Je conseille également pour terminer un recueil de conte qui n’est pas sorti en français me semble-t-il. Je ne l’ai pas encore lu mais seulement feuilleté. Il s’agit de réécritures de contes par Philip Pullman, auteur d’A la croisée des mondes qui reprend les histoires de Grimm. Entre nous, la couverture est magnifique, et parfaite pour Noël!

réécriture

— Quels sont les flops de tes lectures 2015 ? 
En 2015, il y en a eu deux absolument magistraux. Malheureusement, je les ai achetés «à cause» de booktube. Certaines booktubeuses les adulent. J’ai essayé… et j’ai dé-tes-té. Pourtant apprécié par tous… Il s’agit du premier tome d’Outlander de Diana Gabaldon. Je l’ai abandonné à la moitié. La romance a vraiment saturé ma lecture... clairement pas utile malgré une superbe écriture immersive.
J’ai aussi abandonné à la moitié le premier tome de la saga Lux de J.L. Armentrout. Une romance clichée, niaise, pas crédible… Bref, la romance et moi, ça fait deux!

— Des projets, des souhaits pour 2016 ?
Au niveau professionnel je suis en pleine recherche de stages en librairie et maison d’édition. Au niveau de YouTube certains rendez-vous vont faire leur apparition sur la chaîne ! Et sur le blog un nouveau style d’article peut-être plus lifestyle. J’ai envie d’ouvrir mon champ d’horizon. Parler plus d’objets culturels autres que les livres.
Autre souhait pour 2016 : écrire. L’écriture fictionnelle me manque et il faut vraiment que je m’y remette. Si vous avez des conseils à me donner pour me lancer… 

— Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui hésitent à se lancer dans l’aventure blog et booktubers ?
Autour de moi, beaucoup me disent «Je ne saurais pas faire». A chaque fois je réponds «Je ne savais pas faire non plus.»
En 2012, je ne savais pas du tout ce que c’était le codage, comment fonctionner le HLTM, comment mettre un modèle codé sur mon blog, comment modifier certains aspects minutieux. En 2013, je ne savais pas du tout filmer ou monter une vidéo. J’ai commencé sur Windows Movie Maker, puis sur Sony Vegas et je suis aujourd’hui sous Adobe Première Pro. Tout s’apprend. On peut se débrouiller. Il ne faut pas avoir peur. Si on a vraiment envie de se lancer, alors c’est le moment.
Aussi, il faut bien se dire qu’au niveau booktube, les chaines décollent vraiment du moment qu'il y a de la qualité... C’est triste à dire mais c’est le cas. En tout cas, pour ma chaîne, j’ai eu plus d’abonnés lorsque j’ai investi dans une petite caméra.
Si la passion et l’envie est là, alors il ne faut vraiment pas se mettre des barrières. Clairement, tout le monde peut y arriver !

Merci Cassandra de nous avoir fait découvrir l'arrière du décor d'une vie de booktuber & blogueuse, et merci de partager avec nous ta passion.

Son blog : http://www.croquelesmots.fr/
Son FB : https://www.facebook.com/Croque-les-Mots-370321086370117/
Sa chaîne YouTube : https://www.youtube.com/user/KyeiraCKlik-Asyne