07 février 2017

La littérature érotique, qu'est-ce que sexe ? Tentative de définition (cinquième partie : ITW de Camille Morenos)

Comme je vous l'avais promis la semaine dernière, je vous propose aujourd'hui de découvrir deux auteurs en un : Camille Morenos. Pourquoi deux en un me direz-vous ? Eh bien tout simplement parce qu'à l'image de son prénom unisexe, Camille sait, avec sa plume, jouer de son ambivalence et se fondre, pour les besoins d'un récit, dans la peau de personnages ambigus, androgynes ou féminins. Sauf que par défi et par jeu, il est allé beaucoup plus loin en se créant un double du sexe opposé, un avatar féminin qui lui a permis d'explorer... [Lire la suite]

31 janvier 2017

La littérature érotique, qu'est-ce que sexe ? Tentative de définition (quatrième partie : ITW de Thalia Devreaux)

Après avoir passé sur le grill deux premières auteures de récits érotiques pour sonder leur conception de l'érotisme, je vous invite à faire connaissance avec une troisième auteure : Thalia Devreaux. Un brin plus novice dans ce registre puisqu'elle ne s'y adonne que depuis 3 ans, et n'a franchi le pas d'exposer sa première nouvelle érotique sur Atramenta qu'en 2015. Reste que cette jeune auteure maîtrise parfaitement le sujet et sa partition puisqu'elle a à ce jour à son actif une douzaine de nouvelles pouvant être lues sur... [Lire la suite]
24 janvier 2017

La littérature érotique, qu'est-ce que sexe ? tentative de définition (troisième partie : ITW de Valéry K.Baran)

Après avoir découvert la conception de l'érotisme sous la plume de Sara Agnès L., effeuillons celle d'une autre auteure de récits érotiques : Valéry K.Baran. Mais avant toute chose, une petite présentation de cette charmante écrivaine s'impose. "Issue d'une famille d'enseignants en littérature (ça en jette, hein ! Quand je vous disais que l'érotisme n'est pas à la portée de tout le monde...), Valéry K.Baran a baigné depuis l'enfance dans la passion de l'écriture. Après plusieurs années animées par une grande soif d'aventures (il... [Lire la suite]
20 janvier 2017

Interview des 2 gagnantes du 52e concours de Nouvelles

 Vous en avez peut-être entendu parler, après une longue pause, le concours de nouvelles a recommencé sur le forum Jeunes Écrivains, avec une nouvelle mouture : 3 thèmes, 2 contraintes (facultatives), 1 vote sur une page internet.Pour ce 52e concours, les thèmes étaient : une information infectieuse (de Raven), Légendes (de Pandémonium) et Tout a commencé avec une pièce de 2 euros (Asyne). Les contraintes proposées étaient : Le personnage principal (ou l’un des personnages principaux) est aveugle, et votre... [Lire la suite]
Posté par Asyne à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 janvier 2017

La littérature érotique, qu'est-ce que sexe ? Tentative de définition (deuxième partie : ITW de Sara Agnès L.)

Après une première partie introductive, je vous avais promis de ne pas vous abandonner aux portes de l'ébat alors que nos préliminaires avaient tout fait pour vous émoustiller... gentiment. Je vous invite donc à poursuivre cette exploration de la littérature érotique et de sa tentative de définition avec l'interview de Sara Agnès L. Mais qui est donc cette mystérieuse jeune femme qui se cache derrière ce nom de plume ? Une petite présentation s'impose donc avant d'entrer dans le vif du sujet. Sara Agnès L. est le pseudonyme... [Lire la suite]
01 juillet 2016

Interview de Delphine Laurent et lecture "Nous Sommes Ceux du Refuge"

Aujourd'hui, je vais vous parler du livre de Delphine Laurent : Lucie Arlaud, 16 ans, n’est pas rentrée chez elle après le lycée.   Pourquoi cette fille de pasteur, sage et sérieuse, a-t-elle fugué ? C’est ce que cherche à découvrir l’inspecteur Grégory Muller.   Les parents de Lucie, ses amis ou encore Nola, sa cousine et confidente, tous reconnaissent qu’elle n’était plus la même depuis quelque temps.  Et si l'entourage de Lucie cachait de lourds secrets?  ... [Lire la suite]

18 mai 2016

Questions à Raven, gagnant du 50e concours de nouvelles

Pourrais-tu nous dire en quelques mots de quoi parle ta nouvelle « Rue de Seine, côté du Midi »  ?  Titrer la nouvelle « Le Tromblon » manquait cruellement d'âme et si je pratiquais le « Sans titre », je me retrouverais avec une tonne de nouvelles titrées « Sans titre » dans mes dossiers. Donc j'ai pris celui-là sur un coup de tête. C'est une référence aux plaques de rues gravées dans la pierre des catacombes. En quelques mots ? Un homme trouve une malle dans une brocante. C'est la fin de journée, le brocanteur lui vend même... [Lire la suite]
30 avril 2016

Interview de Régis Goddyn et lecture du tome 1 du "Sang des 7 rois"

      Le sang des 7 Rois (tome 1) 3 juin 806 Deuxième jour de traque. Depuis le départ du château, la pluie n'a pas cessé de tomber. Je profite d'une roche en surplomb pour abriter le journal et écrire ce premier compte-rendu. Arrivés sur les alpages, nous avons suivi la crête pour trouver des indices. Rien ne nous avait préparés à ce que nous avons trouvé là. Un autre campement avait été édifié à cinquante pas à vol d'oiseau du premier et tout indique qu'alors que nous pensions notre retard considérable,ses... [Lire la suite]
23 avril 2016

Quand la calligraphie mène à Julien le Minous (Pandémonium)

Le hasard d’une page FB m’a mené vers un calligraphe, Tolga Girgin. Un ingénieur turc qui a eu l’idée de créer une écriture 3D.Plutôt spectaculaire non ? On dirait que les lettres sortent de la page ! Puis je me suis souvenue d’une couverture calligraphiée d’un livre proposé par un membre du forum Jeunes Ecrivains. Elle aussi avait beaucoup de classe :      Ce livre, c’est celui de Julien le Minous (plus connus sous le pseudonyme de Pandémonium). Derrière la calligraphie se cache pourtant une très belle... [Lire la suite]
22 avril 2016

La belle, le solitaire, et Florence Cochet

        La semaine passée, j’ai rencontré Florence et obtenu un exemplaire dédicacé de son livre « La belle et le solitaire ». Je me suis jetée dessus et l’ai lu rapidement.Pour deux raisons : 1) l’histoire est prenante et 2) elle tient en 65 pages.  La lecture est très agréable, car l’auteur pousse astucieusement le lecteur à se poser les bonnes questions. La touche d’humour est appréciable et le mystère suffisant. C’est une jolie façon de revoir le conte de « La belle et  la bête ».... [Lire la suite]