JE-lectures

Nul besoin de vous rappeler ici mon admiration pour Vanessa Paradis, la femme et l'artiste, ce n'est un secret pour personne.

Et comme tout fan qui se respecte, j'ai voulu découvrir mon idole au-delà de son oeuvre artistique, au-delà de l'image médiatique que l'on a d'elle.

Et pour cela, je me suis documenté en lisant trois biographies très distinctes qui lui ont été consacrées, avec une approche différente à chaque fois pour un résultat inégal, de franchement médiocre à excellent.

Vanessa Paradis, les années Lolita, par Pierre Terrasson (Editeur Premium - collection Beaux Livres)

Plutôt onéreux pour une bio, cet ouvrage vaut surtout pour la qualité de ses très nombreuses photos inédites, prises entre 1987 et 1990, d'une Vanessa ado, déjà très à l'aise face à l'objectif de Pierre Terrasson, photographe de renom estampillé "rock" qui la sublime.téléchargement

C'est l'histoire d'une rencontre entre une star en devenir et un photographe qui porte sur ce modèle qui prend exceptionnellement bien la lumière un regard un peu amoureux, comme on peut l'être chastement d'une muse. Il avoue même qu'elle a indéniablement quelque chose d'inné dans sa manière de jouer avec l'objectif. Et c'est en tout bien tout honneur qu'il nous fait pénétrer dans son univers intime, qu'il nous fait vivre cette relation particulière qu'il a eu le privilège de partager avec elle. Une collaboration artistique à laquelle Vanessa a mis un terme quand la Lolita s'est effacée pour donner naissance à une vraie jeune femme. Et Pierre Terrasson semble en nourrir quelques regrets...

La qualité du texte, quant à elle, est un peu moins soignée. On peut se consoler en se disant qu'un photographe n'est pas un écrivain, mais si Pierre Terrasson est très clairement l'auteur de quelques encarts sur sa façon de travailler avec Vanessa, très instructifs, l'auteur du coeur de l'ouvrage ne semble pas être le même et reste curieusement anonyme. Il y a notamment une coquille sur l'intitulé d'un titre d'une chanson de la lolycéenne, coquille répétée puisque ladite chanson est citée à au moins deux reprises. Agaçant pour un connaisseur.

Un beau livre donc, très ciblé sur une période de l'artiste, à réserver aux fans de la première heure. Il est à noter qu'il existe une version collector de cet ouvrage, numérotée et signée, deux fois plus cher...

Bien sûr, d'autres beaux livres-photos ayant pour sujet Vanessa existent : l'un ayant pour cadre le Natural High Tour, et l'autre le Divinidylle Tour. Malgré ma paradisiaque addiction, les clichés étant signés Claude Gassian, un photographe dont je n'apprécie pas le travail artistique au grain particulier, et le texte brillant par son absence (hormis une citation de Gainsbourg ou une très belle préface de Serge Frydman, le co-scénariste de La Fille sur le Pont et réalisateur de Mon Ange), ces deux ouvrages ne gagneront pas ma bibliothèque. Parce qu'à mon sens, ils n'égalent pas la qualité visuelle de celui-ci.

Vanessa Paradis, le parcours d'une star discrète... Sa nouvelle vie ! de Claire Lescure (Editeur Exclusif - Collection Privée)

515fIFkr9cL

Nouvelle vie, tout est relatif, étant donné que l'ouvrage a été publié début 2013. Vanessa a 40 ans, en plein dans la tourmente de sa séparation d'avec Johnny Depp. Un livre opportuniste au moment où la vie privée de la star était sous les projecteurs.

Le style est plutôt journalistique, sans réel éclat, et le découpage thématique a pour corollaire la répétition de certaines informations, des fois qu'on ait oublié en l'espace d'une dizaine de pages le nom du compagnon de l'artiste pendant 14 ans ou celui de leurs deux enfants.

Somme toute, ce n'est guère plus qu'une compilation de faits sans analyse, compilation plutôt légère d'ailleurs, notamment dans le domaine musical (c'est un peu mieux au rayon cinéma), mais sans inexactitude. A peine agrémentée d'un portfolio central qui pourrait être plus réussi et de deux extraits d'interview. Et si ça se lit assez rapidement, la dernière partie sur le thème astral est aussi inintéressante qu'inutile.

En bref, un ouvrage certes suffisant pour s'informer brièvement sur Vanessa Paradis, mais trop impersonnel et synthétique, trop en surface pour passionner les fans. Et artistiquement déjà daté, aussi bien d'un point de vue discographique que filmographique.

 Vanessa Paradis, la vraie histoire - Hugues Royer (Editeur Flammarion - collection Biographies)

51CQ4Rf3HnL

 Ici, en dehors de la très belle photo de couverture signée Jean-Baptiste Mondino (le réalisateur du clip Tandem), point de cliché "raccoleur" pour amuser la galerie, c'est le texte qui compte. Et quel texte ! Hyper documenté, d'un style très agréable, fluide, on sent l'aisance de la plume de l'auteur qui ne verse pas dans le style journalistique caractéristique de la plupart des biographies. Hugues Royer est romancier, et ça se sent, il sait très bien raconter sans être ennuyeux tout en conservant une narration linéaire et chronologique. Déjà auteur d'un ouvrage biographique de référence sur Mylène Farmer, il ne se contente pas d'écrire ce que tout le monde sait en dilettante. Il va beaucoup plus loin, plus en profondeur, tant sur le plan personnel qu'artistique. Très respectueux de son sujet sans tomber dans l'écueil de l'hagiographie, il gratte derrière l'image publique et nous fait découvrir la vraie Vanessa Paradis, et le fan que je suis n'est pas déçu : quelle artiste et quelle femme ! C'est à ce jour (l'ouvrage est paru en octobre 2014) la biographie la mieux écrite que j'ai lue (tout artiste confondu), la plus aboutie, complète et actuelle sur Vanessa, avec en prime une approche très humble. Un must !

Trois biographies donc, trois styles et approches différentes d'une même star. Et il vaut mieux savoir vers quoi on s'oriente en fonction de ce que l'on recherche pour ne pas être déçu...

Klik-Aventador