28 septembre 2015

Texte 10 - JE selon ROXANNE

  C’était un simple panneau, au détour d’une ruelle. Intrigué, Pog s’immobilisa entre deux temporalités. Il avait reçu une invitation du comte Viraloca de Braga. Tout à son excitation de retrouver celui que l’on surnommait, des cités-mortes d’Harappa aux îles stratosphériques de New Humanis le Comte dévorâme, le roi clown s’était emmêlé les fils du Temps en marchant sur la queue de Jean Eudes, son fidèle acolyte (et au passage rat nécrophile de son état). Pour un badaud ordinaire, Pog n’aurait pas eu plus de consistance qu’une... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 14:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 septembre 2015

Texte 9 - JE selon HARPAGON

Tous les mercredis après-midis, le café de Léon est réservé aux moins de dix-huit ans. On n'y sert bien entendu aucun alcool, sauf juste avant Noël où le vin chaud emplit la salle des odeurs d’épices. Léon fait ça pour éviter que les jeunes prennent leurs mobylettes et restent à traîner dehors. Parce que quitte à traîner, autant le faire au chaud. Parfois les parents appellent pour se rassurer ; pas sur les portables, non, mais directement Léon. Et si les gamins doivent rentrer plus tôt, il transmet la consigne, mais jamais trop vite.... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 septembre 2015

7ème édition de JE Bouquine : "Profondeurs" de Henning Mankell

Septembre, les prémices de l'automne, de la rentrée scolaire, littéraire... Pour les membres du club de lecture JE Bouquine, c'est aussi la rentrée, et alors que leur 8ème édition est sur le point de s'ouvrir, il est temps de faire un point sur celle qui s'est achevée au tout début de l'été, avant que "l'équipage" ne s'offre quelques vacances... Mais le club JE Bouquine, c'est quoi déjà ? Pour vous rafraîchir la mémoire, je vous invite à parcourir l'article que j'avais consacré à la 6ème édition ici : 6ème édition de JE... [Lire la suite]
21 septembre 2015

Texte 8 - JE selon GODOT

Le jour où je suis arrivée, un écrivain pensif trônait sur la bannière, avec une machine à écrire et un décor un peu incertain mais qui m'a évoqué l'auvent d'une terrasse. Kessel écoutant les échos de la brousse. Les JE guettant les bruissements du Web. Il m'a intimidée, d'abord, cet écrivain sur la bannière. Puis il est devenu une part de moi. Peut-être était-ce le premier symptôme de ce j'avais été atteinte par la JEite.Maladie grave, docteur ?La JEite, en tous cas, est une affection fréquente, sur ce forum. A quel point ?... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 septembre 2015

Projecteur sur : "Le Cercle Rouge", de Jean-Pierre Melville - Seconde partie

La stylisation, c'est l'empreinte même de Melville.  Et "Le Cercle Rouge" en représente la quintessence ! Le cinéaste a ses manies, ses tics. On peut même dire que son univers est "fétichiste". Fétichiste, parce que Melville a ses marottes pour se sentir bien sur un plateau de cinéma. En premier lieu, nombre de ses personnages portent un chapeau, parce que lui-même en porte un alors qu'en 1970, cette mode a cessé depuis longtemps. "Cela fait partie du fétichisme vestimentaire auquel je crois comme moyen à employer pour... [Lire la suite]
19 septembre 2015

Projecteur sur : "Le Cercle Rouge", de Jean-Pierre Melville - Première partie

  De tous les cinéastes français, Jean-Pierre Melville est sans doute celui dont la renommée est la plus internationale, tant il influence encore les cinéastes actuels : John Woo, Martin Scorsese ou encore Quentin Tarentino pour ne citer que les plus célèbres d'entre eux. Et ce sont surtout ses films noirs, ses policiers qui sont devenus de vraies références. "Le Cercle Rouge" (1970) est son douzième long métrage, et son quatrième "vrai policier" après "Le Doulos" (1962), "Le Deuxième Souffle" (1966) et "Le Samouraï"... [Lire la suite]

17 septembre 2015

Texte 7 - JE selon CYRANO

JE, c’est un peu une fourmilière de créativité où chaque membre redécouvre sa passion pour l’écriture dans une perspective plus communautaire. La découverte de ce que les autres ont à offrir, du talent qui éclot jusqu’aux tentatives moins réussies. JE est une plate-forme qui n’a de virtuel que sa nature de site web, et où la volonté d’écrire une histoire embrasse celle d’être un jour un auteur reconnu. On y puise le courage et le soutien nécessaire pour toucher du bout des doigts un rêve que l’on croyait inaccessible. On se confronte... [Lire la suite]
Posté par Aventador à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2015

39e concours d'extraits : le gagnant & son thème

Le 39 ème concours d’extraits avait pour thème « Un seul être vous manque... », et le trio gagnant se tient dans un mouchoir de poche!  Marc Valcoric a récolté 7 cœurs et 3 cœurs entre parenthèses, sur 13 votants. Mais penchons-nous sur ce nouveau participant: Marc Valcoric, peux-tu nous en dire plus sur ton roman "Un retour Couleur Sepia"?Sans dévoiler les deux intrigues parallèles, l’une du passé, l’autre plus récente et qui déclenche les raisons de ce roman. Sans trop en dire sur les personnages, car la découverte... [Lire la suite]
Posté par Asyne à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 septembre 2015

** Arrestation de Kylie Ravera **

Aujourd'hui, Marc Delaporte rencontre Kyle Ravera, auteur de « La tentation de la pseudo-réciproque ». Les escaliers grincèrent, puis entra le ténébreux Mick Delaporte. Une dernière taffe sur son cigarillo avant de l’éjecter derrière lui d’une pichenette de l’index et plonger son regard vers le gardien. - Qui avons-nous dans la salle d’interrogatoire aujourd’hui ?- Kylie Ravera, monsieur, répondit le subalterne en tendant un dossier plus qu’épais. Amusé de voir ses doigts fébriles, il empoigna le document et se... [Lire la suite]
Posté par Asyne à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 septembre 2015

1er concours d'illustration

Aujourd'hui je vous fais part d'un projet de "concours d'illustration" afin de mettre en avant les artistes qui n'ont pas que l'écriture comme corde à leur arc. Pour cela j'ai emprunté quelques phrases du récit de Pandémonium (Clément) et de Sème-Lys (Monsieur L.), les deux nominés des coups de coeur des lecteurs du forum JE (lecture ayant eu lieu durant 3 jours, et que l'on nomme AbordaJE).     Les matins vomissent mes nuits. Grumeaux de rêves macabres, suicidaires, petits poucets jusqu'à la cuisine, frigo, bière.... [Lire la suite]
Posté par Asyne à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,